Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

vendredi 2 octobre 2015

DANS LE JARDIN DE MICHEL POZZETTO



 


Lorsqu’on arrive chez MICHEL POZZETTO on est accueilli par une rangée de guerriers-veilleurs, une ribambelle de cloches et un gong fait dans une scie circulaire géante .

La générosité de MICHEL POZZETTO elle est partout : dans l'abondance des œuvres présentées dans son jardin, dans la profusion de son atelier, dans les plats succulents que cet ancien cuisinier de la marine marchande  avait préparés pour nous ...

Des sculptures tour à tour très sobres (les habitants d'une crèche, les pénitents) ou presque précieuses dans le soin apporté à leurs accessoires ( splendides toréadors) . Des œuvres toujours fortes et émouvantes . Des sculptures qui mêlent métal et terre cuite .

Chez MICHEL POZZETTO on trouve aussi des cafetières italiennes habitées, un HLM fait de feuilles de zinc, de cuivre et de plomb qui bientôt sortira du toit de son préau, la voiture de Van Gogh, un cheval de Troie et une armée de soldats, une flottille de navettes, des œuvres pleine d'humour ( le manège pour trouver chaussures à son pied)...
Il y a dans le travail de MICHEL POZZETTO de l'anecdotique et du sacré ...
Un mélange de genre mais toutes ces œuvres cohabitent dans une belle harmonie . 

On découvre aussi un monde de guerriers de métal, de tissus, de bijoux mêlés, une inspiration africaine, inca que sais je pour ces fiers touaregs, pour ces glorieux combattants. Tribus chamarrées, colorées,  hiératiques et fières .

Toutes ces œuvres parlent de rencontres . Les matériaux utilisés il les a achetés sur des brocantes mais des amis lui apportent aussi de vieux outils, des tissus chatoyants ( de l'Opéra de Marseille) et autres objets mis au rebuts et qui trouvent dans les mains de MICHEL une seconde vie .Il  a décidé de redonner vie aux outils oubliés, aux outils délaissés. Chaque jour de nouvelles soudures donnent vie à ces vieux outils:bêches, binettes, ciseaux, fourches, cisailles, passoires, perceuses, socs de charrues, pièges à taupes, pulvérisateurs, fouets, truelles n'ont plus de secrets pour lui . Il transfigure des objets quotidiens désuets, rouillés en œuvres d'art .Il travaille la terre pour façonner des visages expressifs souvent douloureux . Des petits personnages frileux habitent d'improbables voitures .
On ne sait plus où donner de la tête, on est sûr de ne pas réussir à TOUT voir en une seule visite, on n'a qu'une envie c'est revenir . Les heures passent, le regard fait de nouvelles découvertes, aperçoit des détails cachés.

On remarque dans différentes sculptures la présence récurrente des mains . Mains presque aussi grandes que les visages ... La main est infiniment symbolique, c'est elle qui établit le contact, elle est le gage de l'amitié, de la gratitude, de l'engagement, elle est le symbole de l'aide, de l'acceptation (ne dit on pas "tendre la main à quelqu'un" ?) . La main est le complément de l'esprit, elle est l'instrument qui projette la pensée par les actes . Elle est OUTIL .
" La main n'est qu'un membre, une main n'est pas l'homme mais la main mène à l'homme si l'étreinte est fervente. La matière est la main de Dieu " disait André Bouguénec ....
MICHEL reçoit dans son jardin et son atelier des écoles, il est visiteur de prison, il a proposé des expositions dans des centres de soins palliatifs et possède  l'envie de  partager, de tendre la main, de donner .
 Il a commencé ses personnages il y a une vingtaine d'années  lorsqu'il est parti à la retraite ...
Il est né à Ambert dans le Puy de Dôme en 1944. Ses grands-parents étaient originaires de Toscane .  Il a su garder de son père artiste peintre l'envie de créer mais bien avant de modeler et de souder c'est dans la présentation de ses plats qu'il  a commencé à laisser libre cours à sa créativité en proposant sur les bateaux où il travaillait d'insolites et magnifiques présentations .
Il a exposé à Arles, au musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée à Marseille mais également en Italie et au Portugal. Il a gagné le deuxième prix à la foire internationale d'Aubagne .
Il exposera en novembre au Musée Auguste Chabaud de Graveson, sa crèche sera mise en lien avec un immense tableau du peintre dans une scénographie originale .

Il y a dans le travail de MICHEL POZZETTO une vraie tendresse mais une vraie force aussi .
MICHEL ne vend pas ou très peu ses œuvres, il vit au milieu d'elles, rempart protecteur et bienveillant, au pied d'arbres centenaires .

MICHEL POZZETTO DONNEUR D’ÂMES, DE VIE ET DE VITALITÉ !









































A DÉCOUVRIR BIENTÔT SUR LES GRIGRIS D'AUTRES PHOTOS !

UN LIEN

LE LIEN VERS LE MUSÉE AUGUSTE CHABAUD


(cliquer sur les liens)

Merci à Monique Chabaud, directrice artistique du Musée Auguste Chabaud, qui a permis
cette rencontre ....

Un petit ouvrage avec un texte de Michel Pozzetto a été édité par Anditote Solutions graphiques
en septembre 2014



MICHEL POZZETTO
Mas chamblé
13550 PALLUDS DE NOVES 

2 commentaires:

ELFI a dit…

trop tard...c'est dommage, voilà une exposition qui m'aurait plu de visiter. il y a une semaine j'étais à graveson et st.rémy
amitiès e.

tesi a dit…

Michel ,toujours aussi prolixe et créatif.
Ses oeuvres sont le reflet de son âme et de sa bienveillance à l'égard de tous.
Nous sommes heureux qu'il fasse partager ses oeuvres à tous.
Continue, Michel, à nous faire rêver!
Bisous Alfred et Lyade.