Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

vendredi 2 septembre 2011

FATIGUE DE PIERRE SHASMOUKINE




FATIGUE

Fatigue, fatigue,
Anéantissante et exténuée …
Et je veux rester persuadé,
Face à ce que j’ai toujours perçu puis connu de la nature humaine
Ce qui est une grande fatigue de cœur,
Que la seule solution pour éviter la régression,
Aujourd’hui encore plus réelle,
Reste l’effort maximum.
Et même si c’est utopie,
Qui est une grande fatigue de pensée,
L’utopie reste peut être notre seule chance
De ne pas nous retrouver incongru devant la mort.
L’effort d’agir même est une grande fatigue.
Donc par petites étapes épuisantes,
Je me rends compte petit-à-petit des résultats.
Mes actions ne génèrent que conflits,
Ce qui est une énorme fatigue.
Conflits culturels, sociaux, familiaux,
donc aucun, même si je me rends minéral
ne m’offre de mise en disponibilité
ce qui est une grande fatigue.
Donc aucun, même si je m’humanise,
Ne génère de stimulant,
Ce qui est une grande fatigue.
Ce sont certainement les principales raisons
De mon épuisement physique, moral et créatif,
Ce qui me donne comme dernière envie forcée, de donner,
Et une précipitation affolée de testament avant qu’il ne soit trop tard ,
Les mains au Musée.
Ce qui est un travail de grande fatigue.
Affectivement m’inquiètent Milan et Chantal, ce qui est …………..
Affectivement j’ai trop peur d’en parler …
Affectivement j’ai trop peur si j’en parle d’être encore……..
Ce qui est une énorme fatigue, une fatigue de partout
De trainer une montagne pour en gravir une autre ….

PIERRE SHASMOUKINE (2002)





GORODKA :
http://www.gorodka.com/

GORODKA ET LES GRIGRIS :

Aucun commentaire: