Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

mercredi 5 août 2020

STEFAN BEAUVAIS VU PAR ANOUK RUDIGOZ

Sur les Grigris d'aujourd'hui de nouveau la plume d'Anouk Rudigoz pour cet artiste que nous aimons toutes les deux ...















Des gens, des gens dans des gens, des gens dans des visages de gens qui retiennent notre regard, séduisants, intrigants, des gens parlant, criant ou marmonnant, des gens cohabitant dans des gens, surgissant de têtes ou y pénétrant, installés dans des gens comme dans des appartements, voisins muets ou véhéments, préoccupés ou vacants, sous le soleil ou par mauvais temps, immobiles ou trépignant, ces gens, sous-locataires bigarrés d'autres gens, plus grands, plus importants, personnages principaux, qui sont villes qui sont places qui sont immeubles, ces gens importants, qui sont espaces d'accueil, qui sont résidences bateaux cargos abritant des passagers, gens de passage, petites gens, des animaux aussi, corbeau oiseau chien chat, loup crachant tel un volcan, crachant d'autres gens, expulsant une angoisse ou pas, une interrogation une question ou pas (comment savoir, comment apprendre quelque chose sur ces gens), et parmi eux  des choses, des objets des paysages des champs, enclos dans des têtes, des têtes de gens, une église un voilier une arme un train, une échelle menant à d’autres gens, toute une population d'intermittents, certains inquiets, d'autres râlant ou se désolant,  des rêveurs et des mécontents, des gens habités habitant des gens distraits, des gens suspendus à des gens en suspens, certains surpris d'autres s'ignorant et qui en voient de toutes les couleurs, tiens parlons-en, ils sont hauts en couleurs ces gens, ils chantent picturalement, se fondent énergiquement, sanctifiés par le geste du peintre, et chaque tableau est une histoire de gens qui dit aussi la peinture et cet acte envoûtant, l’acte de peindre, qui nous fascine tant.







FLORENCE JOLY VUE PAR ANOUK RUDIGOZ

(cliquer)

Aucun commentaire: