Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

lundi 21 avril 2014

LES ARTISTES DU HANG ART PRES DE SAFFRE


LE HANG-ART propose jusqu'au 18 mai une nouvelle exposition avec 9 artistes

Andrzej BRYCH, Hanna CHROBOCZEK, Chloé COTTALORDA, Françoise CUXAC,  ÉricDEMELIS,  Alain KIEFFER, Hélène LAGNIEU, Chantal ROUX
et TIDRU   (cliquer sur chaque nom pour en savoir plus !)

Mais comme un bonheur ne vient jamais seul vous pourrez profiter des œuvres de la collection permanente
( la traçothèque ! ) et un  méli-mêl'art qui propose des artistes chers à mon cœur !

Découvrez aujourd'hui sur les Grigris :

* Françoise CUXAC

"J’assemble toutes sortes de matières dans des compositions en offrandes à la nature ou dans des reliquaires. Ce sont des sculptures d’assemblage et de modelage ou des bas reliefs. Mes assemblages sont parfois narratifs, avec des thèmes qui me tiennent à cœur comme la naissance, la maternité, l’éclosion, la mort… d’autres fois ils sont plus oniriques, chacun peut y projeter ses propres rêves et visions. "










* Hélène LAGNIEU

"Mon travail se partage en trois pratiques qui s’entrelacent: peinture, dessin, sculpture. Mes recherches se concentrent sur les processus d’hybridation, la mise à nu et la décortication de l’anatomie humaine et animale. Les chimères sont récurrentes, mais aussi la figure féminine dont le corps devient terrain d’expérimentations anatomiques."





* FRANÇOIS CHAUVET

"François Chauvet vous pouvez le rencontrer sur le chemin, l’œil brillant, courbé comme un glaneur, s’arrêtant à chaque pas, s’émerveillant de toute chose, ramassant brindilles tordues et racines séchées, cailloux divers, morceaux de briques ou de tuiles dans le but d’alimenter le stock de ses créations futures… Tous ces riens, ces objets sans valeur, promis à l’oubli, à la désagrégation poussiéreuse ou à la pourriture sans cette rencontre inespérée, deviendront par transfiguration une chair nouvelle capable de reconstruire un monde à la destinée moins vaine ".







* LE SOMPTUEUX EX- VOTO DE LUCRÈCE

"Les madones et saintes que Lucrèce façonne dans l'argile se couvrent de pierreries et paillettes polychromes. Des arcs-en-ciel de plumes et de rubans fusent comme feux d'artifice. Sortes de contrepoids votifs, ces ex-voto pèsent de tout leur poids organique, de toute leur force universelle pour conjurer menaces et symptômes inquiétants…"
 



* Hanna CHROBOCZEK et Andrzej BRYCH



* Andrzej BRYCH

" Les peintures d’Andrzej Brych nous font face. Chacun de ses personnages, isolés, immense dans son cadre, livre une bataille silencieuse pour continuer à vivre. Quelque chose est brisé, mais quoi ?
    Ces portraits montrent des humains qui semblent sans famille, sans anecdote, sans culture, sans âge, sans ethnie, sans consolation, sans terre natale… On dirait des individus séparés des autres, discrets, pourtant intenses, des survivants de défaites ordinaires, ou pire. Ils nous disent l’égo abattu, l’attente nue, l’espoir entrevu, l’ennui combattu … l’homme déchu."







*Alain KIEFFER

"Alain Kieffer ne fait rien d’anodin, de « joli », ses constructions, ses sculptures, ses « muraux » sont autant de compositions réfléchies, travaillées, expressives, porteuse de sens. "


* Hanna CHROBOCZEK

"Le fil conducteur du travail, est l’humain dans son quotidien. Ses personnages souvent féminins sont toujours d'une très grande douceur. Les yeux fermés, comme plongés dans leur monde intérieur, ou au contraire les yeux ouverts, spectateurs du monde qui les entoure. Au fil des œuvres, elle ajoute des pages à une sorte de journal intime."






* MARIE AUGER 

"Mon travail personnel est mon armature. Il cherche la lumière dans l’ombre épaisse. Il tente d’appréhender les frontières entre le digne et l’indigne. Il est colporteur de cris, de souffrances, de chagrins, de drames. Il porte aussi en lui l’autre face de l’humain : la douceur, la tendresse, l’innocence. Il raconte des histoires de liens complexes et tragiques. Il revisite le passé pour éclairer le présent, par les mythes ou les événements les plus noirs de l’humanité. Il montre des êtres qui désespérément tentent de se tenir debout. Il montre la force de l’enfance qui porte malgré elle le poids d’un héritage qui la fonde. Il redit l’essentiel de la transmission et le devoir de se souvenir ".





* CATHERINE URSIN

"La technique du métal force à l’essentiel de la forme ; le matériau coupant que l’on entaille, le combat physique pour le maîtriser est de même nature que les thèmes en eux-mêmes. Ferrailles entaillées, capots de bagnole mordus, bidons grignotés comme tous ces portraits criants ou ces animaux à la dent dure. Matériaux recyclés, fragments de corps, os broyés, réutilisés, revisités.
Les résidus d’huile, de peinture, de rouille sont les aléas de la vie de tous ces êtres agrafés, cousus, raccordés par des fils finissant dans une danse grinçante."




* JOËL LORAND

" Ses compositions étonnamment obsessionnelles sont peuplées d’êtres étranges aux regards angoissés tous en liaison les uns avec les autres. Les yeux s’écarquillent, les bouches s’ouvrent sur des cris silencieux mais le trait sensuel et l’harmonie des couleurs transforment la détresse en poésie de l’étrange. "




* ET UN SUPERBE  YVONNE ROBERT 

"L’ambition d’Yvonne Robert se révèle dans son incomparable manière de saisir à la fois, dans une même toile : et la nature et la société, et les bonheurs et les malheurs, et toutes les tensions de l’existence ! Un monde perpétuellement en action, en destruction, en renouveau."





Et bientôt sur les Grigris un article sur ERIC DEMELIS !


UN ESPACE  D’EXPOSITION DÉDIÉ à L’ART SINGULIER
SITUÉ à la CAMPAGNE au MOULIN ROTY à SAFFRÉ (44)
Géré par l’Association ABBAC
Direction artistique François CHAUVET

Ouverture de l'expo les samedis, dimanches et jours fériés
 de 14 h 30 à 18h30
 ou en semaine  sur RDV.

Visite accompagnée le samedi et le dimanche à 15h15

Gratuit les week-end et jours fériés, payant sur la semaine.


LES GRIGRIS DE SOPHIE ET LE HANG -ART 

(cliquer sur les liens)



dimanche 20 avril 2014

LE HANG ART PROPOSE SON EXPO 15 JUSQU'AU 18 MAI


Moi j'aime le Hang-Art !
C'est un endroit généreux et cette toute nouvelle exposition propose des artistes que j'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir ...
C'est aussi la joie de retrouver la collection permanente du musée et de discuter avec François Chauvet !
Bref un moment privilégiè que je vous conseille si vous habitez Nantes ou ses environs !

Pour cette nouvelle  exposition   au Hang-art, François Chauvet a le plaisir d’accueillir 9 artistes :

Andrzej BRYCH, Hanna CHROBOCZEK, Chloé COTTALORDA, Françoise CUXAC,  ÉricDEMELIS,  Alain KIEFFER, Hélène LAGNIEU, Chantal ROUX
et TIDRU

(cliquer sur chaque nom pour en savoir plus !)



 





 





















D'autres photos bientôt sur les Grigris !


UN ESPACE  D’EXPOSITION DÉDIÉ à L’ART SINGULIER
SITUÉ à la CAMPAGNE au MOULIN ROTY à SAFFRÉ (44)
Géré par l’Association ABBAC
Direction artistique François CHAUVET


Ouverture de l'expo les samedis, dimanches et jours fériés
 de 14 h 30 à 18h30
 ou en semaine  sur RDV.

Visite accompagnée le samedi et le dimanche à 15h15

Gratuit les week-end et jours fériés, payant sur la semaine.


samedi 19 avril 2014

LA GALERIE ALBANE A NANTES

Sur le conseil de François Chauvet nous avons découvert LA GALERIE ALBANE à Nantes .

Voici mes coups de cœur ...


* NATHALIE GAUGLIN  et l'enfant à la carpe

SON SITE
CELUI DE LA GALERIE


* Les cerfs de COEUR 

LE SITE DE LA GALERIE
UN ARTICLE
SON BLOG



* "Cernina" de KRISOFT 

 LE SITE DE LA GALERIE 

LE BLOG DE KRISOFT 







* ELSA  ALAYSE

 LE SITE D'ELSA

SUR LE SITE DE LA GALERIE 




* Et  les photographies argentiques de MARIE  RAMEAU


SUR LE SITE DE LA GALERIE 

LE SITE DE MARIE





GALERIE ALBANE
1 rue Suffren
44000 NANTES

FESTIVAL DU FILM SUR L'ART BRUT LES 26 ET 27 AVRIL

Une magnifique programmation est proposée fin avril boulevard Raspail !
A ne pas manquer ! 



Univers Imaginaires de gens ordinaires

Festival du film sur l’art brut, l’art populaire contemporain, les expressions hors-normes, les environnements


arton145-a6430 
Rock Garden de Nek Chand, Inde © Raw Vision


Samedi 26 et dimanche 27 avril 2014
à la Maison des Cultures du Monde
101, Bd. Raspail, 75006 Paris - entrée libre -
Réservation conseillée : 01 42 58 72 89


Programmation : Association Hors-Champ
Présentation : Pierre-Jean Wurtz et Denis Lavaud
Cette manifestation s’inscrit dans le cadre de l’exposition Raw Vision 25 ans d’Art Brut à la Halle Saint Pierre en partenariat avec le Festival de l’Imaginaire, Maison des Cultures du Monde.


index logo_festivalimaginaire
*
Présentation du Festival par Denis Lavaud





" En Afrique, en Amérique, en Asie, en Europe, des gens ordinaires, en activité ou à la retraite, ressentent un jour spontanément, l’impérieuse nécessité de “faire quelque chose” pour exprimer leur univers intérieur. Si certains, bricoleurs inspirés, conçoivent de drôles  de machines et de surprenants mécanismes à l’aide de matériaux de récupération, tels les meubles à surprise de Pascal Verbena ou les sculptures-objets d’Émile Ratier,  d’autres transposent leur rêve en métamorphosant leur environnement quotidien comme en témoignent, entre autres, le parc de sculptures de Nek Chand en Inde, la “tour des lasers” aujourd’hui disparue de Monsieur G non loin de Paris, les dé-constructions de l’anarchitecte Richard Greaves au Canada. Pour d’autres encore leur comportement dans la vie reflète leur intériorité à l’instar de Martial dit l’homme-bus dans les rues de Lausanne ou du Japonais Eijiro Miyama.
Le Ghanéen Ataa Oko nous entrainera dans un monde d’esprits issus de traditions ancestrales.
L’œil sensible de la caméra fera partager la vision du monde de pensionnaires de Gugging en Autriche.
Au cours de ces deux journées, vingt cinq films permettront de découvrir des créateurs autodidactes dont les œuvres, réalisées sans préoccupation de critère esthétique et en marge des circuits traditionnels de la création artistique, n’étaient pas reconnues, voire méprisées par le monde officiel de l’art jusqu’à une période récente."

*
PROGRAMME



Samedi 26 avril 2014
.  10h – 12h30
- Ouverture du festival
- Driven by vision (Jim Bishop) de Michael McNamara
- Pascal Verbena, le chérubin charbonnier de Stéphane Jean-Baptiste,
Pascale Massicot, Eric Potte
- Eijiro Miyama de Philippe Lespinasse et Andress Alvarez
En présence de Philippe Lespinasse
- Le jardin fantastique de Fiorenzo Pilla de Giuseppe Trudu
En présence du réalisateur
- Une femme sous influence (Yvonne Cazier, peintre médium)
de Guillaume Cliquennois,
En présence du réalisateur et de Laurent Danchin
***
14h-18h30
- Le royaume de Nek Chand de Philippe Lespinasse
En présence du réalisateur et de John Maizels (sous réserve)
- Guo Fengyi et les rouleaux magiques de Philippe Lespinasse et Andress Alvarez
En présence de Philippe Lespinasse
- A coup de fusils (André Robillard) de Henri- François Imbert
En présence du réalisateur et Bernadette Chevillion
- Ataa Oko et les esprits de Philippe Lespinasse, RegulaTshumi et Andress Alvarez
En présence de Philippe Lespinasse
- Emile Ratier d’Alain Bourbonnais
En présence de Caroline Bourbonnais
- Ni-Tanjung de l’aube à la nuit de Erika Manoni, Georges Breguet et Julien Magnin
***
Dimanche 27 avril 2014
10h-12h30
- Les couleurs du silence (Hauser, Walla, Tschirtner, à la Maison des artistes Gugging) de Milka Assaf
En présence de la réalisatrice

- Justin de Martigues de Vincent Martorana
En présence du réalisateur
- Monsieur G et Visites à André Robillard de Claude et Clovis Prévost
En présence des réalisateurs
 ***
14h-18h
- Abbé Fouré, Henry Darger, Richard Greaves, Zdenek Kosek, George Widener
de Bruno Decharme
En présence du réalisateur

- Macoto Toya de Mario Del Curto et Bastien Genoux
- Pya Hug de Mario Del Curto et Alex Mayenfisch
- Mok Sok Won jardin de bois et de pierres de Muriel Anssens et Jean-Louis Bartoli
- Martial l’homme–bus de Michel Etter
- Driven by vision (Sharon E Smith et Eddie O Martin) de Michael McNamara
*

Ce Festival est dédié à Jean-François Maurice de la Revue Gazogène, décédé à l’âge de 66 ans le 6 mars 2014.



  La rediffusion de l'entretien de Jean-François Maurice avec son ami Michel Brissaud (interview d'1 heure réalisée à Bélaye en 2012 )- "Portrait d'actualité - J.F. Maurice" est maintenant disponible sur le site d'Antenne d'Oc.
Vous pouvez l'écouter et la télécharger en cliquant sur le lien.

http://www.antenne-d-oc.fr/mp3/emissions/portrait-actu/portrait00009.mp3

Emission de Michel Brissaud, avec le soutien de quinze donadieu, créée pour la radio Antenne d'Oc. )



vendredi 18 avril 2014

EXPOSITION A STENAY DANS LA MEUSE



Voici une belle proposition partagée ...

Les Grigris de Sophie
seront à Stenay dans la Meuse avec 
- Christine Escuyer, peintre
-Sandrine Kram, sculpteur
-Marie-Hélène Ferrasson, graveur
- et Véronique Valette, photographe

L'exposition se trouve au Port de plaisance jusqu'au 4 mai 2014
C'est ouvert 7 jours sur 7 de 14 heures à 18 heures

Les artistes seront présentes le week end !







 

Les Grigris de Sophie : des couleurs et des fils

C’est un jardin de tissu où fleurissent des pastilles colorées. Une petite entreprise de couture chamarrée contre la crise et la grisaille
Légèrement amarrés sur la voilure sombre d’un manteau ou d’un sac, les fils à nœuds de laine bouillie ou de feutrine déroulent les circonvolutions de leurs couleurs pour accrocher sur l’horizon souvent bien terne des vêtures quotidiennes des astres chatoyants à l’éclat velouté. Et le prêt-à-porter se fait prêt à partir pour quelque rêverie polychrome qui égaye l’œil.
On imagine un atelier exubérant comme un potager d’où surgiraient d’improbables coloquintes de textile, ciselées par des doigts de fée minutieux et imaginatifs.
Sophie Lepetit travaille les textures comme les couleurs ou les formes, et les grigris appellent autant le toucher que le regard. Impossible de résister à l’envie de caresser les pétales de feutrine d’une main distraite ou attentive, de faire rouler les perles sous la pulpe des doigts.
Les grigris portent bien leur nom : bien que pas gris pour deux sous, ils ont tout du porte-bonheur. De petits bonheurs portatifs, à promener avec soi, à tâter comme on touche du bois pour conjurer un courant fugitif d’inquiétude passagère ; et repartir, après avoir butiné un peu de gaieté, comme l’abeille qui s’envole, sereine, une fois sa moisson faite, et s’affaire à d’autres tâches.
Chaque grigris est unique, papillon multicolore né de la rencontre éphémère entre un bouton et un ovale de laine bouillie, une plume et un ruban de satin, une inspiration et quelques centimètres d’étoffe.

Anne Paulerville





CHRISTINE ESCUYER 

 "Je choisis pour écriture, des signes, des symboles , des rythmes et des matières brutes (végétaux ,papiers ,tiges ,feuilles, tissus...)
Tous ces éléments dialoguent , se répondent , s'opposent ; ils sont au service des uns et des autres et décrivent un ensemble, un univers. 

Parfois le geste est plus important, parfois la forme ou la figure...
Ces univers je les abandonne à leur heureux destin, la confrontation aux regards..."






VÉRONIQUE VALETTE

Découvrez d'autres photos sur son blog !

"Entre l'oeil et le microscope... un autre monde !"


"Un blog sobre, sans fioriture, ni musique, ni texte pseudo-philosophique. Un fond noir des gros plans, j'aime beaucoup. regardez le coeur de cette orchidée phalaenopsis  ou encore les étamines et le pistil de cet amaryllis (ci-dessous), c'est toute la nature dans sa beauté et sa simplicité.
Je visite le plus souvent la catégorie "végétal" mais vous en découvrirez une dizaine d'autres toutes aussi intéressantes.
Bravo Cantabile c'est un très beau blog."


"Une promenade sur ton blog c'est toujours l'assurance de sentir du bout du regard la matière de la vie, d'appréhender du bout des doigts la chaleur des couleurs."


"Le talent en photo c'est d'être capable de voir des choses qui laisseraient indifférents les "normaux".. (je veux dire les non photographes)"






MARIE - HELENE FERRASSON

"Marie Hélène Ferrasson, à son habitude nous place devant un travail varié, mais qui a toujours pour dénominateur commun celui de la recherche, de l'innovation, du renouveau, de l'expression nuancée, fluctuante mais toujours de qualité. De ses thèmes multiples la spirale déroule ses écritures, le timbre nous invite à la correspondance, au voyage, les traces sont parfois énigmatiques, les dentelles se font rappel à la féminité. Ces effets ne sont qu'un moyen de suggestion pour cette artiste qui est impliquée dans la recherche de nouvelles techniques, de nouveaux modes d'expressions. Ainsi il nous semble qu'avec cette période naissante des  " Mémentos " nous abordons un nouveau rivage, nous empruntons une autre voie. C'est le côtoiement de l'intimité de la mémoire, celui des lettres invisibles qui délivrent leurs messages secrets, c'est un souffle intemporel, une discrète confidence ! Par une composition rectiligne, géométrique mais harmonieuse dans son agencement, par ses couleurs mêlées, par son travail opiniâtre, voici une artiste toujours curieuse qui n'a pas fini de nous surprendre par ses changements d'orientation. "
Michel Bénard - Lauréat de l'Académie française






SANDRINE KRAM 



"Les sculptures aux faces vaguement humaines ou animales viennent dire.
Elles viennent nous exposer une ire portée par des coups de haches, détruisant la masse de pierre pour faire naître des courbes et des rondeurs.L'élan, fondamental, de la colère se transcende dans l'acte de destruction/construction ; quand la matière apporte bravement la résistance nécessaire à l'émergence de tous les chemins de traverse possibles.
De ces contractions sortent à découvert des êtres étranges, des mutants : des transcripteurs primaires de l'émotion."












Voici donc une belle idée de sortie pour les week end à venir !


 



Merci à Laurence qui a rendu cette exposition possible ...