Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

samedi 25 avril 2015

L'INSOLITE CONSTRUCTION D'HENRI BARBIER PRES D'EVRON EN MAYENNE

Lorsqu'on emprunte la route de Chammes à Evron on ne peut être qu'intrigué par une bien étrange construction, une tour de 12 mètres de haut, une sorte de pagode-pigeonnier mais qui est bien plus que cela.
C'est l’œuvre insolite de M. Henri Barbier, une longue et belle histoire, un lieu de mémoire et de vie .
Nous avons eu la chance d'en  visiter les différents étages et d'entendre les explications incroyables du propriétaire des lieux ...




"À proximité d'Évron, une grande construction en bois étonne. De quoi s'agit-il ? D'un pigeonnier d'un lieu de mémoire, d'un cénotaphe... Un peu tout cela selon son créateur Henri Barbier.

« Mais qu'est-ce que c'est ? » Sur la route d'Évron à Chammes, les voitures freinent au passage d'une étrange construction qui s'élève en pleine campagne. Certains automobilistes s'arrêtent. Ils surprennent alors un homme en plein travail.
Henri Barbier est content de son coup. « En deux ans et demi j'ai bien eu 800 visiteurs. Même des Américains... Ils ont été épatés. » Avec son accent du Maine qui fait rouler les « r » et ses yeux qui pétillent de malice sous la casquette, il a tout du bon client pour une télé en mal d'exotisme rural. Mais il vaut mieux que ça.
Depuis 5 ans, ce cousin rural du Facteur cheval s'est lancé dans un projet fou : la construction d'une tour en bois, à côté de sa maison. « Faut pas rêver, c'est du boulot », répète-t-il avant de vous faire visiter les lieux. Mais quel est ce monument et pourquoi ?
Pourquoi pas ? pourrait répondre ce passionné d'architecture et de technique. Plus admiratif de Gustave Eiffel que lecteur de Georges Duby, le grand spécialiste du Moyen Âge. En six ans de travail, il est devenu expert en reports de charge et en résistance mécanique du bois. Les troncs qui soutiennent cet édifice proviennent de chênes abattus verts sur la ferme. « Ils plongent à 2,5 mètres sous terre et pour éviter le pourrissement, ils baignent dans des demi-tonnes à eau que j'ai remplies d'huile de vidange. »
Selon le permis de construire, ce monument est un pigeonnier. Mais pas seulement. « La tour a sept faces comme les sept générations qui ont vécu sur la ferme. » C'est un lieu de mémoire à sa famille et à celle de sa femme. Né à Saint-Georges-sur-Erve, Henri Barbier a repris la ferme voisine, l'Ornière, celle de ses beaux-parents. Il l'a exploitée pendant une trentaine d'années avant que son fils ne la reprenne.
Au premier étage, sept guérites attendent les portraits peints de chaque génération. Des deux célibataires qui se sont installés sur la ferme en 1850 aux petits-enfants d'Henri Barbier. Au deuxième, des tables et des bancs sont fixés à la structure. Le moment est idéal. « Voulez-vous goûter une liqueur ? » Ni une ni deux, à l'aide d'une poulie, il tire une trappe et plonge un crochet dans une petite cave à 7 faces d'où il remonte un panier à victuailles. Dedans, les breuvages en question. Délicieux...
Nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Au sommet, un adorable petit clocheton permet de sonner l'Angélus. Et sur l'une des deux cloches, on distingue le portrait gravé d'Henri Barbier. Retour au rez-de-chaussée. Il soulève une autre trappe sur un trou creusé dans la glaise. « Là, je ferai poser un cercueil en bois sur des rondins. » Son cercueil ? « Non c'est pas possible », regrette-t-il. À défaut de s'y étendre, il installera une reproduction de sa personne en taille réelle et en terre cuite.
Un brin philosophe, Henri Barbier conclut. « Tout cela va pourrir avec le temps. Mais j'ai pensé à tout. Et dans le futur, les archéologues découvriront sept fers plats au nom des sept générations. » Sur l'une d'elle, on peut lire : Henri Barbier 2011.


Les plans et la pagode en construction ....
Henri Barbier a mis deux ans à faire les plans et les maquettes et à trouver toutes ces astuces ...









Quelques photos ....


Sur ce drôle de cercueil un gisant représentant Henri Barbier sera réalisé par une artiste et  installé .Deux fois par an il sera éclairé par un savant jeu de lumière venant de l'extérieur ....




Quelques portraits ( 3 sur les 7 proposés)




Le 2 éme étage servira à accueillir famille et amis jusqu'à 24 personnes autour de 3 grandes tables ....


" Quand tout aura disparu, nos noms resteront car les noms des 7 familles ont été gravés dans du fer dans
les fondations de la deuxième cave ".




Au sommet M. Barbier a installé une statue représentant une femme levant les bras au ciel et qui représentent les 4 générations disparues, elle est inspirée de la scupture de Fenosa que l'on peut voir à Oradour -sur-Glane  . Cette statue est éclairée la nuit grâce à des spots solaires ...


Et à l'entrée de la propriété une cabane et une meule de bois ....





Si vous souhaitez apercevoir cette construction insolite elle se trouve à la hauteur de la ferme de l'Ornière
entre Chammes et Evron .

LE LIEN VERS OUEST FRANCE

( cliquer sur le lien)


Merci à Michel Leroux (pour l'idée ! ) et à Henri Barbier pour cette belle visite guidée !

vendredi 24 avril 2015

"ALOISE CORBAZ EN CONSTELLATION" AU LAM





Vous avez jusqu'au 10 mai pour profiter de la magnifique exposition 
"ALOISE CORBAZ EN CONSTELLATION"au LAM !
Une exposition colorée, luxuriante, des couples amoureux, des courbes, des rondeurs, des ardeurs, du désir  et le rose joyeux d'une scénographie réussie

PLONGEZ DANS ALOISE ET RÉGALEZ VOUS  ! 

C'est douloureux et superbe à la fois ...





" Aloïse Corbaz est l’une des figures emblématiques de l’art brut. Elle est l’auteure d’œuvres reconnaissables entre toutes, colorées, luxuriantes, peuplées de figures historiques, de couples amoureux, de personnages d’opéra, de symboles pacifistes et religieux… La plus monumentale d’entre elles, le Cloisonné de théâtre, rouleau de papier de 14 mètres de long, déposé au LaM depuis 2003 par le collectionneur Jean-David Mermod, est présentée de façon permanente dans les salles du musée depuis 2010. C’est autour de cette œuvre remarquable et de sa créatrice que l’exposition Aloïse Corbaz en constellation se déploie, rassemblant près de 250 œuvres et documents.

ALOÏSE CORBAZ : UNE VIE DE CRÉATIONAloïse Corbaz est née en 1886 à Lausanne, en Suisse.

Issue d’un milieu simple, elle poursuit ses études jusqu’au baccalauréat, apprend la musique, puis, en 1911, suite à une déception amoureuse, s’expatrie en Allemagne, à Postdam, pour travailler en qualité de gouvernante d’enfants chez le chapelain de l’empereur Guillaume II. En 1914, à la déclaration de guerre, elle retourne à Lausanne et commence à manifester des troubles du comportement qui décident sa famille à l’interner en 1918 à l’hôpital de Cery. En 1920, elle est transférée à l’asile de la Rosière à Gimel, où elle restera jusqu’à la fin de ses jours. C’est lors de son internement qu’elle se met à écrire, puis à dessiner, d’abord sur des petits formats et des papiers récupérés. À partir de la fin des années 1920, ses œuvres seront conservées par des soignants.

Jusqu’à sa mort en 1964, Aloïse ne cessera de dessiner, créant un univers aux lois et aux codes singuliers.

UNE EXPOSITION EN FORME D’OPÉRAAloïse Corbaz en constellation est une exposition à caractère rétrospectif qui s’organise autour du Cloisonné de théâtre, œuvre maîtresse qui fût solennellement remise en 1951 par l’artiste à Jacqueline Porret-Forel, médecin qui s’intéressait à ses œuvres depuis 1941.

Au sein de la collection d’art brut du LaM, le Cloisonné est présenté à la verticale, par rotation de 3 mètres tous les quatre mois. À l’occasion de l’exposition, ses 14 mètres de rouleau seront exceptionnellement présentés à plat et en totalité.

L’exposition se développera en six ensembles chronologiques et stylistiques (premiers dessins et écrits, rouleaux, cahiers…) ou thématiques (l’alchimie, le cirque, le vêtement, le pacifisme…), autour des trois actes qui constituent le Cloisonné de théâtre.

Ma Confession de ces derniers jours (ouverture)

Consacrée aux premières oeuvres d’Aloïse dans le contexte de l’hôpital psychiatrique, cette section met en avant les écrits et l’autobiographie de l’artiste.

Grand Bal de nuit (premier acte)

Cette partie, dont le titre fait référence au premier acte du Cloisonné de théâtre, évoque le « monde naturel ancien d’autrefois » et la fascination de l’artiste pour le faste princier, les spectacles, la musique. Y sont également évoquées la signification de l’usage des couleurs dans l’oeuvre d’Aloïse, ainsi que sa rencontre avec Jacqueline Porret-Forel.

Le Ricochet solaire (deuxième acte, scène 1)

Cette section aborde l’internement d’Aloïse, sa rupture avec sa vie passée et sa résurgence par l’élaboration d’un univers qui lui est propre. En écho à la partie centrale du Cloisonné de théâtre, cette section s’organise autour des conceptions cosmogoniques d’Aloïse et de sa capacité à être un démiurge.

Le Cloisonné de théâtre (deuxième acte, scène 2)

En 1951, Aloïse donne à Jacqueline Porret-Forel un rouleau de papier accompagné d’une lettre dans laquelle elle évoque « dix mètres de cloisonné d’essai de Théâtre ». C’est précisément à cette oeuvre, sommet de l’art d’Aloïse, que cette partie de  l’exposition est dévolue.

Psyché et l’amour (troisième acte)

Ce cinquième volet est consacré à l’amour mystique et aux dernières oeuvres d’Aloïse auxquelles sont notamment associées des oeuvres de Picasso, Chagall et Dufrêne.

Comme les acteurs d’une pièce de théâtre ou les étoiles d’une constellation, les figures historiques récurrentes dans l’oeuvre d’Aloïse – Elisabeth d’Autriche, Napoléon, Guillaume II, le pasteur Chamorel – sont évoquées aux côtés des différentes personnalités qui lui sont attachées – Jacqueline Porret-Forel, Hans Steck, Alfred Bader, André Breton, Roger Gentis, Jean Dubuffet – mais aussi des artistes l’ayant inspirée ou qui ont regardé son œuvre."




























"Le miroir magique d'Aloyse " réalisé par Florian Campiche en 1963


Aloïse Corbaz tenant l’œuvre « Italia », asile de la Rosière, Gimel, 1960-1961


LE LIEN VERS LE LAM

LE MONDE DE L'ART 

( cliquer sur les liens)

jeudi 23 avril 2015

LES EXPOSITIONS SINGULIERES DU MOIS DE MAI 2015


*** SAISON 2015 A LA FABULOSERIE

Hommage à Caroline Bourbonnais, l'une des deux expositions
Du musée au jardin habité : des créateurs au fil des saisons
Pour ceux qui connaissaient Caroline Bourbonnais, “faire le tour du parc” était un rituel ancré dans son quotidien.
Lui rendre hommage ne pouvait donc se faire sans prendre en compte ce lieu qu’elle a parsemé d’œuvres d’ “habitants-paysagistes”. Leurs sculptures, conçues pour l’extérieur durant la belle saison, dialogueront avec leurs créations conçues durant l’hiver, qui seront présentées dans l’atelier d’Alain Bourbonnais.
A l’intérieur du musée, la collection permanente a été quelque peu remaniée pour que, dans chaque pièce, Caroline soit présente à travers un parcours intitulé Le Temps des collections.




*** JEAN-CHRISTOPHE HUMBERT



"Chaque année, au printemps, l'Espace des Arts Visuels initie une exposition de "Rencontre" avec d'autres artistes, d'autres structures culturelles de l'Yonne. Les buts: créer un dialogue original entre des pièces majeures de la collection de la ville et d'autres œuvres, présenter celles-ci dans un accrochage surprenant, créer ainsi une vraie dynamique du regard pour les publics. En 2013,invité:Le Centre Régional d'Art Contemporain du Tremblay et ses sculptures. En 2014: La Métairie Bruyère et ses gravures grand format.
En 2015 , l'invitation prend une forme de défi proposé aux professeurs de l'Ecole des Beaux Arts d'Auxerre , qui eux même ont lancé "le jeu" vers d'autres artistes.
De quoi s'agit -il ? Chaque artiste est venu choisir et emprunter pendant deux mois une gravure, un moulage ou une photographie de la collection de la ville.
Vivre avec cette œuvre sélectionnée, la regarder, s'émouvoir puis ... réagir en produisant une création artistique personnelle. Comment la force des œuvres de l'artothèque va-t-elle influencer l'univers des artistes? Vont -ils choisir de "piller" les couleurs, les matières, la technique? Ou bien choisir de créer en résistant à leurs propres émotions ? Surprise garantie...
L'exposition "Echo"se fera le témoin de cette expérience artistique originale "

*** LOUIS PONS A LA GALERIE POLYSÉMIE DE MARSEILLE


Du 2 Avril au 9 Mai : « Mise en pli…. »    
 Une exposition autour de Louis PONS et de l’Art Postal
*** AU MUSÉE DE LA CRÉATION FRANCHE A BEGLES


Deux nouvelles expositions personnelles au musée de la Création Franche, du 17 avril au 7 juin 2015 : l'une consacrée à Pol Jean, créateur déjà présenté dans le cadre de l'exposition collective « Visions et Créations dissidentes » en 2011, l'autre à Catherine Dupire, pour un nouveau regard sur son travail treize ans après avoir été exposée dans "Regards sur la Collection" au musée de la Création Franche.

Musée de la Création Franche
58, av. du Maréchal de Lattre de Tassigny
33130 BEGLES - FRANCE
Tél. : 05 56 85 81 73

*** BRUT DE POP ! A L'ÉCOMUSÉE DE MARQUÈZE

ROUTE DE LA GARE - 40630 SABRES.

JUSQU'AU 28 JUIN

ICI

*** PIERE ALBASSER A BRUT DE POP '! A SABRES


L'Ecomusée de Marquèze organise une exposition intitulée « Brut'de pop ! Arts brut et populaire, les impopulaires de l'art ? » du 1er avril au 28 juin 2015 à Sabres, dans les Landes. Cette exposition met en regard une partie du fonds de collection de l'Ecomusée de Marquèze avec deux cents œuvres du fonds de collection Création Franche

*** A L'ESPACE EQART A MARCIAC


Artiste d'origine Arménienne, vivant et travaillant à Beyrouth au Liban, Annie Kurkdjian a grandi dans les affres de la guerre civile qui sévit au Liban depuis les début des années 1970. C'est grâce à la peinture qu'elle arrivera à sublimer les tragédies qui ont massacré son enfance. S'intéressant à la psychologie, qu'elle l'étudiera à l'université, elle trouvera ses premières inspirations dans les dessins des personnes psychotiques et les gribouillages d'enfants, là où il y a de l'urgence à dire et à dire vrai, et cette sincérité si importante à ses yeux. S'exprimant avec une grande sobriété avec des fonds en aplat souvent dénués de décor - à peine un lit, une chaise sont-ils présents parfois – faisant baigner ses toiles dans une lumière douce et crue en même temps, Annie Kurkdjian met en scène des êtres à la solitude contagieuse, figés dans des espaces intimes, dans des ambiances feutrées évoquant parfois Balthus. C'est une très belle oeuvre, forte et engagée qu'il faut découvrir sans tarder.
L'artiste nous fera l'honneur de sa présence à Marciac pour le vernissage puis durant une semaine environ
Réservez la date sur votre agenda !

Galerie Espace Eqart
21 rue Henri Laignoux
32230 Marciac
05 62 09 36 83
www.eqart.fr



*** ODY SABAN A LA LA GALERIE POLYSÉMIE A MARSEILLE 



13 mai au 10 juin : Ody SABAN ou l’amour réciproque…aux frontières de l’Art Brut   
*** CLAUDINE GOUX A VAUX SUR MER
 
 
 
                                          PEINTURES   DESSINS   GRAVURES
               Galerie Saint Etienne  53 rue de Verdun  17640  VAUX SUR MER
Du 18 au 24 Mai   ouvert de 10h à 12h et de 15h à 18h













*** SOLANGE KNOPF A BRUXELLES




CLEM ET CLAUDE JADOT ONT LE PLAISIR DE VOUS INVITER  À
L’EXPOSITION DES OEUVRES DE
SOLANGE   KNOPF
QUI AURA LIEU CHEZ EUX EN PRÉSENCE DE L’ARTISTE
VERNISSAGE : LE VENDREDI 8 MAI 2015 de 18 À 22 H
EXPOSITION : LE SAMEDI 9 ET DIMANCHE 10 MAI 2015 DE 14 À 19 H

77, DRÈVE DES RENARDS -  1180 UCCLE -BRUXELLES
BELGIQUE

 *** HENRY DARGER AU MUSÉE D'ART MODERNE DE LA VILLE DE PARIS





 Suite à un don exceptionnel de 45 oeuvres de la succession Darger en 2012-2013, le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris consacre une exposition à l’une des figures mythiques du XXe siècle : Henry Darger (1892-1973). Complétée par des prêts d’institutions internationales, l’exposition Henry Darger recrée le monde imaginaire de l’artiste reconnu aujourd’hui comme l’un des représentants majeurs de l’art brut. Autodidacte et longtemps resté en marge du monde de l’art, Henry Darger a créé un monde singulier et étrange, mêlant imaginaire, récit historique et culture populaire américaine dans une œuvre unique.

 DU 29 MAI AU 11 OCTOBRE 2015


 ICI

*** VÉHICULES AU MIAM A SETE


VÉHICULES auto, moto, vélo, train, avion et bateau au MIAM (Musée International des Arts Modestes) à Sète.
Jusqu'au 20 septembre 2015.

Le MIAM vous invite à venir "par air, par terre et par mer", reprise et adaptée de celle de Lausanne, l'exposition présente plus de 250 œuvres provenant de la collection de l'Art brut.

*** HENRI TROUILLARD A LAVAL

Artiste lavallois, Henri Trouillard (1892 – 1972) est un personnage atypique et haut en couleur. Peintre autodidacte, son travail est celui d’un artiste naïf passionné d’histoire. Henri Trouillard est l’auteur d’une œuvre plurielle où se côtoient paysages exotiques, paysages urbains et portraits.

ICI

Jusqu'au 31 mai

*** " JEUX ET ENJEUX" AU MUSÉE ROBERT TATIN



Cliquer ICI

JUSQU'AU 14 JUIN

*** AUGUST WALLA CHEZ CHRISTIAN BERST

EXPOSITION du 18 AVRIL au 23 MAI 2015
 

August Walla (1936 - 2001) - considéré comme l'un des "classiques" de l'art brut -
était certainement le plus po
lyvalent d'entre eux.

L'oeuvre peint de cet Autrichien de génie est exposé et collectionné depuis près de 40 ans.

La galerie propose de découvrir une facette plus intime de sa création polymorphe à travers une cinquantaine d’œuvres rarissimes : photographies vintages, textes dactylographiés de manifestes, manuscrits et dessins au crayon de couleur. Le tout formant un ensemble historique jamais encore réuni dans une galerie.
un catalogue de 190 pages, avec une préface de Johann Feilacher et des portraits réalisés par
Mario del Curto est publié.

*** JOSEF KAROM DANS LE GARD



CLIQUER ICI

LES 15 16 ET 17 MAI

*** « La Mayenne à l’œuvre » s’exposera au Centre Kondas d'Art Naïf et Outsider de Viljandi, en Estonie, du 15 mai au 15 juillet 2015.


-         Gustave Cahoreau



-         Patrick Chapelière
-         Marc Girard.
-         Céneré Hubert.
-         Alain Lacoste
-         Joël Lorand
-         Jacques Reumeau.
-         Antoine Rigal.
-         Robert Tatin 

Ainsi que  Serge Paillard, Jean-Louis Cerisier et Brigitte Maurice

*** " La Mayenne à l'oeuvre " s'exposera également à Saint Céneri-le-Gérei (Orne), dans le cadre de la " 29 ème rencontre des peintres ", les 23, 24 et 25 mai (W.E. de la Pentecôte).



Vous retrouverez aussi GEHA et ses gravures !


*** BERNARD BRIANTAIS A PARIS


Bernard BRIANTAIS
Exposition dessins-peintures
Du 9 au 21 mai 2015

Vernissage samedi 9 mai de 18 h à 21 h


L’usine 102 bd. de la Villette, 75019 Paris
01.42.00.40.48. usine102.fr
Ouvert sur rendez-vous
M° Colonel Fabien


*** HÉLÈNE LAGNEUX, JOEL LORAND, SYLC ET BIEN D'AUTRES A VIROFLAY



DU 11 MAI AU 20 JUIN


ET QUELQUES OUVRAGES, REVUES OU CATALOGUES .....


*** SYLC " LA RONDE DES CHIENS FOUS"


J'ai le plaisir de vous informer de la sortie officielle du catalogue "La ronde des chiens fous", spécialement édité à l'occasion de l'exposition éponyme se tenant actuellement au Château d'Eau à l'initiative de la Ville de Bourges.
Disponible par correspondance, il peut vous être envoyé en France en échange d'un chèque de 14,50€ à l'ordre de SylC adressé à : SylC - 3 route de Saint-Lambert - 78470 Milon la Chapelle.


*** LE LIVRE DE CHRISTINE DURAND SUR YVES DURAND 


CLIQUER ICI

*** " LES FRICHES DE L'ART "



 Histoire d'une revue confidentielle et rustique -196 pages- 70 illustrations

Prix 15 euros et 2 euros de frais d'envoi


Association " Les Friches de l'Art" 2 impasse des hortensias - 33 500 Libourne

chèque à l'ordre des "  Friches de l'Art"

* LE MYCELIUM DE LAURENT DANCHIN ET JEAN LUC GIRAUD


*** ET LES EXPOSITIONS DE MARS ET AVRIL TOUJOURS VISIBLES .....

ICI




 NADAU

 ALOISE AU LAM

 BERNARD LE NEN



 AMERICAN FOLK ART A BRUXELLES 




ET INFO DE DERNIÈRE MINUTE !


Mercredi 29 avril 2015 de 18h à 21h
en la Galerie Béatrice Soulié
où se déroule une exposition de sculptures de Sabrina Gruss

L’équipe d’Artension
est heureuse de vous inviter à découvrir et à fêter
son 
 Guide des galeries d’art actuel en France 
3e édition (2015 / 2016)112 pages – 150 images – 9.90 €

En présence de Béatrice Soulié et des auteurs du guide
Galerie Béatrice Soulié
21 rue Guénégaud
75006 Paris

www.artension.fr - www.galeriebeatricesoulie.fr