Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

samedi 30 avril 2016

JEAN-YVES GOSTI ET GERARD CAMBON A LA GALERIE FLORENCE B. A NOIRMOUTIER


Jean-Yves Gosti et Gérard Cambon mais aussi ...
Tony Soulié, Marion Robert, Laurent Hours, Thierry Loule, Jean-Pierre Maltese, Merel pour les peintres, et Etié Dimma Poulsen, Sylvie Derely, Guillaume Couffignal, Phil Billen pour les sculpteurs.

Voici ce que l'on peut lire sur le site de FLORENCE B.

C’est ma passion pour les arts et mon expérience professionnelle dans le cinéma, puis dans l’art contemporain, qui m’ont guidée vers la création de ce nouvel espace d’art, au cœur de Noirmoutier, lieu de mes origines.
Je suis heureuse d’inscrire dans l’environnement de mes ancêtres cette trace d’expression de liberté. Je veux en faire un lieu de promesse de beauté, de spontanéité et de création.
Les artistes que j’ai le bonheur d’inviter ont, en plus de leur talent, des qualités humaines qui délivrent une intention de partage.
Tous d’horizons multiples, ils proposent aux visiteurs d’adopter pour point de départ émotion et poésie.




















"Florence B. est née à Noirmoutier, des racines qu'elle revendique, car elles s'enfoncent loin dans le temps. Après avoir grandi sur son île, Florence est partie vivre à Paris et à longtemps travaillé dans le cinéma. Il y a quelques années elle a décidé de revenir à Noirmoutier pour la qualité de vie qu'elle apprécie énormément. Elle a alors trouvé un emploi dans une galerie durant quelques années.


Aujourd'hui, elle explique : « Je me sentais à un tournant de mon existence avec la nécessité urgente de prendre mon envol et l'envie d'exposer ma propre sélection. »

Après avoir un temps imaginé s'installer à Nantes ou dans une autre grande ville, elle a très vite compris que c'est à Noirmoutier où elle se sent bien. C'est là qu'elle devait se lancer dans l'aventure et rejoindre ces nombreux Noirmoutrins qui, leurs sacs remplis d'ailleurs, se posent sur la terre de leurs ancêtres avec un regard neuf, des idées, des expériences qu'ils s'empressent de décliner à l'échelle de l'environnement qui les a vus naître.

Florence a donc posé ses valises dans le centre-ville, dans un lieu au luxe sobre, revisité en gris et beige. Telle Marry Poppins, elle en a sorti des éclats de couleurs, des formes solides, aériennes et élégantes, de l'humour, des histoires et des rêves de voyages.

Florence travaille de manière tout à fait personnelle, une approche toute en sensibilité. « Des coups de cœur pour les œuvres mais aussi pour les artistes. J'ai besoin d'un lien fort avec une œuvre, car c'est de l'émotion pure et il faut aussi que la confiance s'installe entre moi et son auteur. »

Les douze artistes qui lui offrent cette confiance (six peintres et six sculpteurs), et que Florence a su réunir, proposent des univers très différents. La magie de l’œil de la galiériste dialogue autant par les couleurs et les formes que par les histoires qui se répondent.

S'y côtoient des artistes aux signatures confirmés qui exposent à l'internationale et des plus jeunes : Tony Soulié, Marion Robert, Laurent Hours, Thierry Loule, Jean-Pierre Maltese, Merel pour les peintres, et Etié Dimma Poulsen, Sylvie Derely, Jean-Yves Gosti, Gérard Cambon, Guillaume Couffignal, Phil Billen pour les sculpteurs."


 Galerie Florence B.
 16, rue du Rosaire.


 LE LIEN VERS OUEST FRANCE

 LE SITE DE LA GALERIE

( cliquer)

L'équipe des artistes sera présente LE SAMEDI 14 MAI !

" QUAND L'ART TOUCHE AU SUBLIME SUR L'ILE DE NOIRMOUTIER, IL DEVIENT RÊVES DE VOYAGES"


vendredi 29 avril 2016

VIVI FORTIN : CRÉATEUR DE JOIE

 Avril 2016 ...




 

 
 

 
 




















Tout a commencé par une tête en bois sculptée, Vivi avait 17 ans …
Il y eut ensuite une très longue période de vie active .

En 2011, il y a eu les problèmes de santé, l’impossibilité de continuer son travail de maçon, les premiers tableaux sur bois ou sur carrelage, les premières sculptures en siporex.

Puis très vite comme une évidence les sculptures en ciment sur armature métallique, d’abord assez grandes puis plus petites. 

Elles parlent de nature et de religion, de flamants roses, de chevreuils et de Christ aux larmes de sang. L’inspiration de Vivi est riche et variée : des personnages célèbres (Clemenceau, l’Abbé Pierre, Hugues Auffray, Renaud, les Beatles …), des faits d’actualité (Cabu, la reine d’Angleterre), d’amour (des petites scènes de Saint Valentin).

Vivi a fait le choix de la joie et du bonheur.

Un seul mot d’ordre : apporter du plaisir autour de lui. L’étincelle qu’il a dans les yeux, il veut la voir briller dans ceux de ses visiteurs.
L’enthousiasme est là dés les premières minutes, l’accueil est chaleureux, l’envie de montrer évidente. Vivi propose une visite accompagnée, un parcours bien précis qui nous emmène dans les 2000 m2 de son magnifique jardin.
Et là on ne peut que s’émerveiller et se régaler !

Les sculptures de Vivi Fortin sont à la fois d’une grande naïveté (animaux enlacés) et extrêmement complexes (des fontaines aux 7 jours de la semaine, aux 12 mois de l’année, un éclairage possible au solstice d’été comme dans les temples, sa très étrange signature  ….)
Il y en a 548 (quelques unes sont en vadrouille, prêtées à des amis, des associations)

Vivi réalise parfois des gabarits mais la plupart du temps il commence une sculpture sans savoir ce qu’elle va être. Il travaille à l’instinct. Il utilise ses mains pour peindre, a réalisé une peinture spéciale qui résiste aux intempéries.
Il y a un côté prémonitoire dans son travail, des idées qui viennent la nuit et qu’il réalise au matin. 

«  Moi ce que je veux, c’est que les gens viennent chez moi et en repartent contents ».
 Mission réussie !
Nous sommes repartis ravis !

Vivi Fortin créateur de joie !





La première sculpture



Les tableaux





Les sculptures de siporex



Les gabarits




 Vivi Fortin





Un grand merci à Vivi et à Annie pour leur accueil !


 LE BLOG DE VIVI FORTIN



( cliquer sur les liens)


Vivi Fortin
Jardin aux sculptures
lieu-dit le Pas Français
85700 La Flocellière

 D'autres photos bientôt sur les Grigris ...

Et aussi VIVI FORTIN vu par AURÉLIEN DEMAISON 


jeudi 28 avril 2016

CORINNE GEERTSEN

  SUPERBE DÉCOUVERTE !






"Mes images tendent au surréalisme, avec leurs  juxtapositions bizarres, illogiques et surprenantes "











Je vois beaucoup l'humour autour de moi et j'essaye de mettre cela dans mes photos.
J'aime les animaux. Quand j'avais sept ans, j'ai ramené un cheval à la maison et l'ai mis dans mon arrière-cour.
J'ai étudié le dessin et la peinture à l'université de Brigham Young où j'ai acquis une maîtrise.
Plus tard, j'ai découvert les possibilités de Photoshop . Travailler numériquement concorde bien avec la façon dont mon esprit fonctionne.
Je vis et travaille à Mesa, Arizona.

LE SITE DE L'ARTISTE

VOUS POUVEZ RETROUVER LES ŒUVRES DE CORINNE CHEZ :

*Gebert Contemporary Gallery in Scottsdale, Arizona 
  
* Meyer Gallery in Park City, Utah  

* Phillips Gallery in Salt Lake City, Utah


( cliquer sur les liens)