Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

jeudi 23 septembre 2010

PIERRE SHASMOUKINE ET GORODKA


J'avais fait quelques recherches avant de partir pour le Périgord et décidé de visiter GORODKA . Je ne savais presque rien de ce lieu incroyable et j'avoue que ce que j'ai trouvé ce jour là, à quelques kilomètres de Sarlat, a dépassé ce que j'attendais .
J'ai découvert un endroit extraordinaire loin du tourisme de Sarlat (je n'ai pu m'empêcher de penser au calme de LA FORGE de FLORENCE MARIE opposé à l'agitation de Honfleur).


Nous avons passé une journée entière dans ce lieu atypique et nous n'avons pas eu le temps de tout lire .
Nous avons vu le parc de jour puis de nuit et cette journée partagée avec mes enfants restera un fabuleux moment de cet été.

Nous avons plongé dans le passé grâce à toute une série de photos et eu un aperçu de GORODKA des années 1970 ( l'agriculture, la serre, l'élevage des poules et des cochons), les fêtes magnifiques, les invités prestigieux, les expositions .

Nous avons visité les différentes galeries, profité de deux visites faites par Bruno puis Laurent et eu l'immense bonheur de rencontrer PIERRE SHASMOUKINE .
On ne peut qu'admirer PIERRE SHASMOUKINE, ses convictions, ses rêves,sa puissance de travail et sa puissance créatrice.
Sa vie inspire la facination . Cet homme a eu plusieurs vies en une seule, cet homme a rendu ses rêves possibles.
En rencontrant PIERRE SHASMOUKINE cet été m'est venue à l'esprit cette phrase de Perdican :

" On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière ; et on se dit : “ J'ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j'ai aimé. C'est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui.
Moi qui suis attirée par le mariage des arts, j'ai été fascinée par cet homme et consternée par la difficulté qu'il a à faire vivre GORODKA.

Que ce lieu qui est un atout pour la région, un charme supplémentaire , une richesse différente certes mais d'une originalité totale, un lieu de visite étonnant, puisse être confronté à des difficultés d'exister est inadmissible et même impensable.

PIERRE SHASMOUKINE est un homme affable, attentif et patient.
Il est possible que d'anciens différends l'opposent à la mairie de Sarlat mais ne peut- il y avoir prescription ?
Ne peut on envisager une trêve, que dis-je une amnistie et la reconnaissance d'un lieu d'exception.
GORODKA est un lieu UNIQUE en France, c'est à la fois l'histoire d'une vie, l'histoire d'un homme, l'histoire d'un rêve.
PIERRE SHASMOUKINE se définit comme plasticien mais il est aussi poète et écrivain.

Il m'a offert cet été ses textes et de ceux-ci je reparlerai plus tard.


PIERRE SHASMOUKINE est un homme affable mais désabusé, un homme fatigué, un homme qui cherche une solution ou des solutions pour sauver GORODKA et ceci depuis trop longtemps.

Il se bat pour la pérennité du lieu et des oeuvres . Ce qui est incroyable c'est que plus de 300
articles, 25 guides nationaux et internationaux évoque ce lieu " UNIQUE ET INCONTOURNABLE " et que la ville de Sarlat ne tire pas gloire et avantage de cet atout supplémentaire !
Le but du projet est Précurseur et Innovateur : Mariage-pédagogique de l’Art, de la Culture et de projets Sociaux et Humanitaires. Il y a par exemple à GORODKA des artistes en résidence , un hébergement prévu pour les visiteurs .

PIERRE SHASMOUKINE se dit trans-social :

"Le trans-social, est un individu qui ne peut se situer dans aucune des catégories sociales, psychologiques ou idéologiques,où nous avons tendance à nous enfermer du premier cri au dernier soupir.Il fait sauter les verrous des shémas et des conditionnements...la camisole des structures sécurisantes...Ce n’est certainement pas un associal, mais un chercheur qui contribue au développement de sa société. Mais pour lui pas d’étiquette."


http://www.gorodka.com/spip.php?article232


Dans un prospectus PIERRE SHASMOUKINE lance un appel à un partenariat médiatique et financier et l'on peut lire les mots suivants :" La suite de l’aventure de Gorodka... sans moi… "

Et bien moi je n'envisage pas GORODKA sans PIERRE SHASMOUKINE .

J'espére qu'il aura la force de lutter encore
J'espére qu'il gagnera son combat ...


LONGUE VIE A GORODKA !



Gorodka (Sur 2 hectares), 3 parcours-nature, 8 galeries, 5 ateliers, plus de 500 œuvres ..

La Canéda
24200 Sarlat la Canéda
05 53 31 02 00

( Sur le GPS j'ai tapé place Marguerite Duras, c'est une petite place pas trés loin du site et une aide supplémentaire)



Passez du temps sur le site de PIERRE SHASMOUKINE :

http://www.gorodka.com/

C'est un site remarquable, très complet, très riche .



1 commentaire:

calon a dit…

Bonjour,

Je viens d'arriver par hasard sur votre blog et je tenais à vous dire que moi aussi je suis fasciné par cet artiste créateur.

Lors de mes vacances d'été 2009 (je suis du Nord pas de calais)j'ai voulu découvrir son village (je suis un grand passionné d'ART) et je suis passé par toutes les émotions : étonnement, fascination, émotion, respect.....je n'oublierai jamais Gorodka et même je dirais que la démarche de Pierre Shamouskine m'aide tous les jours.

Son village est magnétique et l'artiste aussi. Il faut être téméraire et croire en soi pour arriver à ce projet. Ce sont les premières qualités d'un artiste je pense.

L'étrangeté de son lieu, la singularité mais aussi la simplicité de Pierre Shamouskine me conforte dans l'idée qu'il y a encore des artistes qui sortent des sentiers battus et qui restent....libres ! (Mais que de battons dans les roues !)

Pierre CALON
(Boulogne sur MEr)