Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

jeudi 18 février 2010

MARIE MOREL A LA HALLE SAINT PIERRE (1)


J'avais hâte, vraiment hâte de voir cette exposition .
Quand autant de signes convergent et semblent vous "porter" vers quelqu'un, l'impatience est totale.
J'ai d'abord eu un peu d'angoisse (cette peur toujours d'être déçue) en voyant les immenses tableaux de MARIE MOREL .



Je m'attendais à de petits détails et m'apparaissaient des oeuvres gigantesques aux couleurs indéfinissables.
Ce que j'ai un jour écrit sur MARIE-CHRISTINE BOURVEN prend ici toute sa signification :


"Entrer dans l'univers de Marie-Christine Bourven c'est entrer dans un monde foisonnant de détails invisibles au premier coup d'oeil..."



Lorsqu'on approche des tableaux, lorsqu'on entre dedans, on est comme happé, fasciné, émerveillé et là on pourrait rester des heures, des jours à déchiffrer les mots (les maux), les phrases, les incantations de MARIE MOREL .





Il y a une période sombre et douloureuse (je n'ai pu m'empêcher de penser aux fêlures de FREDERIQUE PROKOP), la noirceur de la Shoah, la sexualité difficile, les femmes battues, la face obscure de Marie et la luminosité d'oeuvres comme "Mon ange " où l'émotion et l'admiration me submergent.

Mon rêve pour 2010 serait de la rencontrer .
Posséder un tableau minuscule, une toute petite partie d'une si grande oeuvre !

Marie tu portes la paix .... et la douleur,
Marie, autant que tes couleurs, tes mots me font vibrer .


Moi je suis conquise, subjuguée, charmée, émerveillée, enchantée , ensorcelée !
Depuis hier, depuis toujours (?) MARIE MOREL enchante mon ordinaire !!!

2 commentaires:

ELFI CELLA a dit…

comme, par ma faute , votre commentaire ne s'affiche pas chez moi,
j'aimerai vous remercier et vous dire que j'ai beaucoup apprécié le reportage des femmes peintres d'art brut et naturellement aussi marie morel.. nous avons à lausanne , un musée de l'art brut..peintures , sculptures etc..je prépare pour le printemps une petite visite du lieu sur mon blog

mémoire de silence a dit…

Merci pour le commentaire sur note blog Rick Bass
Fabuleuse exposition !
Je l'ai toujours en tête même si je l'ai vue il y a plus de six mois ! :D
Silence