Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

samedi 30 avril 2011

LES SCULPTURES DE JEAN BILLON A BEAUVOIR- SUR- MER

J’ai découvert les sculptures en bois de Beauvoir-sur-Mer aux vacances de la Toussaint mais je ne voulais pas les mettre en ligne sans avoir rencontré le propriétaire de cet étonnant jardin.
Lorsque je me suis arrêtée pour demander un rendez-vous et la possibilité de revenir la réponse a été immédiate, chaleureuse et enthousiaste : pas la peine d’attendre, j’étais la bienvenue !
JEAN BILLON, puisqu’il s’agit de lui est un homme sympathique et confiant. Il est visiblement heureux de parler de son travail et de montrer les sculptures qui envahissent non seulement son jardin mais sa pièce à vivre.
Lorsque j’ai expliqué le pourquoi de mes questions et mon blog des lieux insolites, JEAN BILLON a semblé conquis par le terme et heureux de cette terminologie.
Il est né à Beauvoir le 8 janvier 1930. Il est issu d’une famille de 14 enfants et n’a pas eu, on s’en doute, une enfance facile dans la ferme de ses parents.
A 17 ans il est parti comme ouvrier agricole à Fontenay –le-comte et a fait tout au long de sa vie différents métiers : il a été charbonnier, balayeur en usine, gardien de banque, coursier à la BNP en banlieue parisienne.
En 1992, à l’âge de la retraite, il est revenu vivre à Beauvoir et un peu par hasard, un peu par envie est devenu « sculpteur à la tronçonneuse », utilisant tout d’abord du pin puis du cyprès, un bois qui en vieillissant prend une belle couleur dorée.
Ces passions, on le sait, commencent toujours d’une étrange façon et les objets s’enchaînent sans que l’on sache trop pourquoi…
Il y eut un premier objet, un tabouret un peu grossier puis au fil des années 3000 sculptures virent le jour : « Il m’a fallu du temps pour posséder mon instrument, car la tronçonneuse hache et moi je voulais sculpter. »
JEAN BILLON évoque un grand « contentement » et lorsque je lui ai demandé ce qu’il éprouvait en travaillant le bois, la réponse fut immédiate : « ça me faisait exister, on met de soi –même dans ce que l’on réalise » .
La période la plus faste se situe entre 2003 et 2005 où chaque jour 3 sculptures sortirent des mains de JEAN BILLON.
On a du mal à imaginer que tous ces objets ont pu être réalisés avec une tronçonneuse.
JEAN BILLON aime tout particulièrement les animaux (chouettes, chats, cochons, tortues, pélican ainsi qu’un étonnant mille pattes) mais on trouve aussi de la nourriture (pain, jambon, poisson, saucisson …), des outils (ciseaux, fourchettes, coupe-chou géants) et une extraordinaire bibliothèque de livres en bois comportant « Un petit Billon », un livre sur les champignons et des livres beaucoup plus intimes retraçant sa vie (un livret de famille, les livres de ses opérations …).
JEAN BILLON a offert certaines de ses œuvres à son kiné et au chirurgien qui l’a opéré mais a gardé précieusement copie de ses cadeaux.
Les sculptures se font parfois symboliques ainsi « Le bout du tunnel », un petit chien qui ne pourra jamais voir « le bout du tunnel ».
Dans le jardin un personnage africain et une girafe nés de l’imagination de l’artiste et de sa fascination pour l’art africain (en effet JEAN BILLON n’a jamais voyagé).
Les objets qui ont demandé le plus de travail sont l’autruche de 2m40, les bœufs et la balise du Gois .
J’avoue avoir eu un vrai coup de cœur pour les livres en bois et les œuvres capables de se mouvoir : une autruche et un âne –carrioles.
De statiques les sculptures se font machines à rêver.
JEAN BILLON mêle parfois les matériaux et ajoute au bois de cyprès des petits objets en plastique, des yeux en métal ainsi que des klaxons et autres facétieux « pouêt-pouêt » pour donner vie aux canards .
Il y a une dizaine d’années la Télévision suisse venue filmer le Vendée Globe Challenge et cherchant les centres d’intérêt de la région n’a pas hésité à effectuer un reportage sur JEAN BILLON.
Des articles sont parus dans les journaux locaux (Ouest France …)et FR3 à son tour a réalisé un reportage.

Aujourd’hui âgé de 81 ans JEAN BILLON n’est plus aussi productif, il faut dire que manier la tronçonneuse avec une prothèse de l’épaule n’est plus envisageable.
Il vit entouré de son réconfortant bestiaire, de « ses enfants » (il ne s’est jamais marié) et reçoit ses visiteurs avec un enthousiasme communicatif.
Son bien sympathique jardin attire les regards des passants et les visites ne manquent pas, les retours positifs, les compliments réjouissent JEAN BILLON qui n’hésite pas à proposer un petit tour en carriole aux enfants qui accompagnent leurs parents !

Si vous passez par la Vendée n’hésitez pas à vous arrêter !



 


 















Et l'intérieur de la maison :


















Jean Billon

43 chemin du Puits de Riez
85230 Beauvoir-sur-Mer
02 51 49 88 76



Et pour finir ce petit tableau réalisé par un voisin-ami :



Merci à Bakou et Marie !

Aucun commentaire: