Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

mardi 18 octobre 2016

LES DESSINS D'HELENE BLONDIN

 Encore une fabuleuse découverte facebookienne !
















" C'est un monde tout en couleur faussement naïf dans lequel, elle tente de poser des émotions, de toucher des blessures enfouies, d'exprimer l'abandon et la fragilité de l'instant.
Elle voudrait faire pleurer les pinceaux, laisser aller la couleur sans retenue, et pouvoir faire surgir l'indifférence qui nous entoure."














"Dans le sud de la France où elle grandit, Hélène rencontrera et vivra quelques années avec le père de son fils qui est artiste peintre.
Elle suit une formation d’éducatrice et travaille auprès d’adolescents en difficultés sociale et psychologique.
Il y a une quinzaine d’années, elle commence à prendre les pinceaux et se forme en autodidacte dans l’atelier où tout doucement se met en place son univers.
Elle utilise principalement la peinture à l’huile et le couteau, appréciant la contradiction des deux matériaux, l’une sensuelle et l’autre la dureté.
Répertoriée peintre singulier, Hélène Blondin tire son inspiration de l’aventure humaine.
C’est un monde tout en couleur faussement naïf dans lequel, elle tente de poser des émotions, de toucher les blessures enfouies, d’exprimer l’abandon et la fragilité de l’instant.
Elle voudrait faire pleurer les pinceaux, laisser aller la couleur sans retenue, et pouvoir faire surgir l’indifférence qui nous entoure.
Aujourd’hui Hélène Blondin s’est installée à la campagne dans le Gers.
Ces moments de tranquillité sont propices à la création."

UN LIEN

RETROUVEZ HÉLÈNE SUR FACEBOOK

(cliquer)

Aucun commentaire: