Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

lundi 29 juin 2009

C'EST LA FETE DU CINEMA : ALLEZ VOIR " DEPARTURES"



Nous avons beaucoup de chance à Reims car tous les ans , lors de la FETE DU CINEMA, le cinéma OPERA programme les succès de l'année , des derniers mois ou des dernières semaines .

Cela permet de rattraper des films oubliés et c'est très appréciable .

Beaucoup d'émotion en regardant cet après -midi DEPARTURES .....

Les critiques ne sont pas exceptionnelles (DEPARTURES a eu cependant l'Oscar du meilleur film étranger), c'est la présentation de ce film qui m'avait donné l'envie de le voir.




















Le scénario suit l'initiation et la vie d'un nokanshi( sorte d'embaumeur qui doit préparer le corps avant les funérailles au Japon. )


Bien sûr le jeu du héros est un peu exagéré (il fait parfois penser aux acteurs des films muets )
sans doute est- ce la seule (petite ) réserve que j'ai éprouvée mais " le burlesque passager du film n'exclut toutefois ni la délicatesse ni l'émotion. Le réalisateur consacre de longues minutes au rituel très codifié de la préparation des corps, qui, au Japon, se déroule en présence des
familles. "


"Les mains de Daigo effleurent la peau, glissent sur les kimonos en une chorégraphie silencieuse d'une beauté apaisante. Du contraste entre le calme serein de cette cérémonie et la violence des réactions qu'elle suscite chez les proches viennent les scènes les plus réussies, car les plus imprévi­sibles. "

Mais il n'y a pas que cela dans DEPARTURES il y a le thème de la transmission, l'absence et la recherche du père ,les scènes des galets ,symboles de l'âme, de l'état d'esprit des protagonistes (petit, rond et lisse ou lourd et rugueux), la superbe musique composée par JOE HISAISHI(compositeur de Miyazaki), la campagne japonaise au fil des saisons.




Selon TAKITA le réalisateur , "Okuribito est une histoire très japonaise", montrant avec minutie les rites funéraires propres à sa culture, sur fond de déclin d'une communauté rurale. Mais, ajoute -t-il , "le thème de la mort est universel et peut être compris par des gens partout dans le monde, au-delà des frontières et des langues, j'en suis heureux".

Moi je suis ressortie de la salle sereine et apaisée .......

2 commentaires:

JMV a dit…

Bon, ben super! Je tâcherai d'aller le voir, parce que jusqu'à présent, je n'ai vu que des navets navrants, par exemple le dernier film d'Emmanuel Mouret, Fais-moi plaisir, que je te déconseille absolument, malgré l'enthousiasme mystérieux du Monde et de Libé...

Marie a dit…

c'est prévu, dès que je trouve un moment !!!