Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

vendredi 18 juin 2010

FLORENCE MARIE ET SA FORGE A HONFLEUR

Je suis repartie subjuguée, enchantée, émerveillée de chez FLORENCE MARIE, que dis-je nous sommes tous repartis enchantés alors que cette visite était MON idée.

L'impression d'un temps arrêté, d'un monde à part, si loin et si proche pourtant du port de Honfleur et de son incroyable agitation touristique.
Nous avons côtoyé la démesure , " l' Hénaurme" et c'est en silence que nous sommes repartis comme si les mots n'étaient plus possibles .
Nous sommes restés plus de deux heures dans ce havre de paix, dans cette maison théâtralisée, dans cette maison transfigurée et je ne suis pas sure que nous avions envie de repartir.
FLORENCE MARIE s'est installée à Honfleur en 1994, dans une ancienne forge, un atelier de 400 m2.
A Paris elle rêvait de revenir aux sources mais je pense que ce choix lui pèse parfois et qu'une partie d'elle-même rêve encore de Paris .

Elle a fait des études de philosophie, de théâtre, s'est livrée à l'écriture (et s'y livre encore régulièrement puisqu'elle vient d'écrire un argument-ballet Ubu et qu'elle a en préparation un livre pour enfants).
C'est plus tardivement qu'est venue cette passion dévorante pour la peinture puisqu'elle peint depuis
26 ans ...
Est-ce pour cette raison qu'elle travaille dans l'urgence ?
Est-ce pour rattraper un temps à jamais perdu ?

FLORENCE MARIE se définit comme une aventurière .
Elle réfute en revanche le terme d'artiste brut.
Elle revendique une culture littéraire, cite Novalis, la Bible, Virginia Woolf, Kipling; évoque les contes et légendes et revendique un monde fait de symboles (un oeil vert, une fleur bleue, et un chapeau rouge font partie de ses symboles récurrents).
Nous avons visité l'extérieur : un jardin superbement entretenu par son mari ) où tronent les scuptures gigantesques de FLORENCE (un dragon, une girafe, un éléphant, une cabane en bois, un portail Barbe-Bleue, un arc en ciel) , le souterrain (entièrement recouvert de mosaïques).
Nous nous sommes attardés devant les murs peints (le roi, la reine et l'enfant reviennent dans ses oeuvres) et dans une chapelle (où FLORENCE MARIE a fait preuve d'imagination en utilisant une technique de verre collé que je ne connaissais pas ).

Dans cette visite j'ai été frappée par le mélange des mondes : végétal, animal, pictural.
La maison de FLORENCE MARIE s'offrait toutes fenêtres ouvertes sur le jardin, dans le souterrain un bassin avec des poissons rouges.
Animaux réels, animaux imaginaires, personnages réels, personnages imaginaires ...
Nous avons ensuite visité la maison, l'atelier, les différentes chambres (la rouge, la verte, la jaune), le grenier, le bureau.
"Ma maison est une œuvre d'art en elle-même" dit l'artiste et c'est cela qui est incroyable et
 fascinant ....
C'est une maison peinte, remplie d'oeuvres, grandes et petites, de sculptures, de meubles, d'armoire-vitrail, de paravent, de tapis peints, de fauteuils-mosaïques.

FLORENCE MARIE évoque son besoin de vivre au milieu de ses oeuvres et y puise sans aucun doute sérénité et réconfort.
Je ne sais si elle arpente parfois toutes les pièces de sa maison mais moi je l'imagine ainsi, se ressourçant dans son propre travail .
Cette maison est mieux qu'un musée puisqu'elle est lieu de vie mais elle est plus aussi car je n'ai jamais vu autant d'oeuvres dans aucun musée du monde. Tout l'espace devient peinture !
On a cette impression de démesure que j'évoquais tout à l'heure mais c'est une bienheureuse démesure, il n'y a pas de sentiment d'oppression mais une ouverture sur la vie, sur le monde d'avant et de demain, sur le monde d'hier et à venir . L'enfance n'est pas loin avec cette petite fille qui joue du piano, autoportrait imaginaire et émouvant .
Ce lieu magique abrite des spectacles, des concerts, des pièces de théâtre, accueille des artistes..
C'est LA vie telle que je l'aime, peinte de la cave au grenier et ouverte sur le monde.

Cette rencontre avec FLORENCE MARIE fut pour nous un moment que nous n'oublierons jamais, à la fois étrange et incroyable.
Nous sommes repartis avec un peu d'elle, un petit triptyque pour notre maison à nous, oeuvre souvenir, oeuvre-grigris, étincelle de vie ...







Visite sur rendez-vous
Florence Marie - La Forge
14600 Honfleur
Tél : 02 31 89 49 39

....D'autres photos sur 

 FLORENCE MARIE ET SA FORGE A HONFLEUR

(cliquer sur les liens)

1 commentaire:

Jean-Pierre Hamel a dit…

Certaines de ces œuvres directement installées semble-t-il dans un jardin ou contre un mur m’ont rappelé un quartier des Sables-d’Olonne appelé l’Ile Penotte dont les maisons, les murs, les portes et les fenêtres sont décorés de toutes sortes d’animaux faits de coquillages collés.
Bon d’accord, c’est très différent ; mais j’y vois dans les deux cas une forme d’art proche l’un de l’autre : une forme de Street art ?
Je les ai photographiées il y a déjà longtemps : j’espère qu’elles ont gardé toute leur fraîcheur.
En tout cas on peut les voir ici :
http://picasaweb.google.fr/jeanpierre.hamel/IlePenotte#