Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

mercredi 22 décembre 2010

ANDRE KERTESZ AU MUSEE DU JEU DE PAUME

Choc complet ce matin en ouvrant le blog de KARAVANPAPOU et en découvrant l'incroyable travail d'ANDRE KERTESZ et ses distorsions fascinantes ...


" ANDRE KERTESZ n’a jamais vu son œuvre faire l’objet d’une véritable rétrospective en Europe, bien qu’il ait fait don de tous ses négatifs à l’État français. Il est pourtant l’un des photographes majeurs du XXe siècle tant du point de vue de la richesse de son œuvre que de la longévité de sa carrière.
Pour la première fois, une exposition monographique lui est consacrée et réunira un ensemble conséquent d’épreuves et de documents originaux qui permettront d’explorer les différentes époques de sa vie et de son parcours d’auteur. L’exposition montrera comment, dans l’œuvre de Kertész, s’élabore une poétique de la photographie, Le parcours d’images proposé met en valeur l’autonomie de chaque photographie, tout en le ponctuant par des séries ou des thèmes récurrents (comme par exemple les distorsions, les buildings new-yorkais, les cheminées ou la solitude). "




"Pionnier dans son domaine, ANDRE KERTESZ est notamment connu pour avoir été l'un des premiers à utiliser l'appareil portatif Leica 35 mm. Avant de devenir un maître de la photographie, c'est dans la finance qu'il débute sa carrière après des études à l'académie de commerce de Budapest. A partir de 1912, il commence à immortaliser les visages et paysages qu'il croise. Enrôlé dans l'armée austro-hongroise durant la Première Guerre mondiale , il capture des images du conflit , mais la plupart de ses travaux seront détruits pendant la révolution hongroise de 1918. Il s'installe à Paris en 1923 pour s'adonner à sa passion . Il y rencontre des personnalités telles que Man Ray ou Brassaï , à qui il enseigne son savoir, ou encore Marc Chagall, Brancusi et autres artistes dont il se plaît à faire le portrait. L'avant-garde le séduit, et il n'a de cesse de multiplier les angles de prises de vues, d'accentuer les contrastes et de mobiliser des techniques expérimentales. Il expose et travaille également pour plusieurs magazines comme Vu ou Vogue . En 1933, il réalise sa série la plus réputée, les " Distorsions" , reflets de nus dans un miroir déformant. Puis il quitte la France pour New York , et continue de travailler pour le presse. Son style particulier est parfois incompris, et lorsqu'il tombe malade en 1963, il cesse définitivement d'exercer son art dans un cadre professionnel. Avant-gardiste et talentueux, ANDRE KERTESZ a laissé son empreinte sur le monde de la photographie . "



http://karavanepapou.blogspot.com/2010/09/andre-kertesz.htmlot.com/2010/09/andre-kertesz.html


du 28 septembre 2010 au 6 février 2011



Musée du Jeu de Paume
1, place de la Concorde 75008 Paris

1 commentaire:

Lou a dit…

jolie photos en revanche toi aussi tu devrais allés sur mon blog une surprisse t-y attend bisous louison