Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

vendredi 29 juin 2018

ESA HEISKASEN ET HAKO APAJA

Photo du site prise par Esa























 









Lors de mon voyage en Finlande, j’ai rencontré Esa Heiskasen et sa femme Mari dans une visite qui fut longue et tout particulièrement passionnante et émouvante.

Esa est un bâtisseur, un créateur, un sculpteur et un peintre mais son histoire est avant tout l’histoire d’une passion.

La passion d’un homme pour le bois. Très exactement pour deux sortes de bois : celui qu’il a remonté du lac Hietajärvi et celui des grumes perdus lors des transports sur l’eau autrefois (technique du flottage)qu’il achète un peu partout dans toute la Finlande. 

Cette passion a commencé dés l’enfance : à trois ans Esa construisait des mangeoires pour les oiseaux. Il vient d’une longue lignée d’artistes et de bâtisseurs (son père avant lui a entrepris des constructions de petites maisons, fabriquait des meubles et peignait, sa mère réalise des tableaux en écorce de bouleau tressé et des tissages. Son grand-père, pêcheur et constructeur de bateaux, lui a transmis le goût de la pêche et de la nature. 

Et c’est ainsi que dés ses seize ans Esa a commencé à travailler et fait différents métiers.
A dix-huit ans il acquiert un terrain prés du lac et un fumoir qu’il rénove. Il construit sa première maison.
Pendant dix ans de 1982 à 1992 il a plongé pour remonter des bois coulés (1500). L’eau du lac, alimentée par une rivière est glaciale en profondeur. Celui-ci atteint 39 mètres au plus profond. Esa plongeait en apnée jusque 6 mètres de profondeur et passé des heures dans cette eau gelée à remonter les bois coulés.

Pendant vingt ans il a construit des maisons et des saunas  pour les autres, consacrant tout son temps libre à sa passion.

Mari, pendant cette longue visite explique les 40 années écoulées et traduit les propos de son mari concernant les différents bois utilisés pour construire la maison principale. Chaque bois utilisé a une âme et une histoire et Esa semble se souvenir de chacun ... Cette maison est l’histoire d’une vie. Esa raconte les bois qui servaient de pièges pour les ours ou les renards, il lit les lignes des bois coupés, explique les changements de climats et la vie de chaque arbre utilisé prend pour lui une vraie signification.

Les bois les plus vieux utilisés pour les constructions ont 4000 ans, la souche la plus vieille a 8000 ans. Les bois remontés du lac ont entre 2000 et 4000 ans. Des chercheurs d’Helsinki sont venus faire des prélèvements pour une datation au carbone 14. Le plus gros tronc pèse 3 tonnes et mesure 10 mètres. Les bois doivent sécher de 6 à 10 ans.

Dans la vaste maison principale, il y a une salle d’exposition où les animaux empaillés côtoient les toiles réalisées par Esa les mois d’hiver. Différentes périodes, celle des oiseaux et celles beaucoup plus abstraites qui ont suivi l’énorme tempête de 2010 :  la série de la période glaciaire,  la série des oiseaux de la tempête et la série du Big Bang. Esa est un visionnaire, dans la réalisation de ce village unique au monde et dans ses peintures.

C’est donc au bord de ce lac sur la commune de Porosalmi qu’Esa a construit différentes petites maisons. Chacune possède un sauna, un ponton  et une vue à couper le souffle. Il réalise les plans en fonction des bois trouvés. Le matériau est la base de la construction, sa raison d’être.

Les mois d’été Mari accueille des groupes, propose des pancakes (ceux-ci sont servis avec de la confiture maison et une crème à la vanille), de la soupe de poissons et des petits poissons frits, raconte le rêve de son mari. Un rêve qu’il n’a pas fini de réaliser puisque les projets ne manquent pas : à l’automne la première maison fabriquée par son père sera déplacée et trouvera place à côté de la maison principale. Esa travaille aussi à un agrandissement de la maison principale et construit une terrasse en hauteur où pourront être célébrés des mariages.

Hako Apaja c’est l’histoire d’une passion unique, 40 ans de travail, des centaines et des centaines d’heures de plongée, une énergie colossale. 
C'est un endroit où il fait bon vivre ou passer des vacances ...





 Les meubles et tissages des parents d'Esa sont présentés dans un des chalets


Les bois mettent 6 à 10 ans à sécher

 Esa à 3 ans et sa première construction

Esa enfant avec son père

Esa à l'époque des plongées (photo appartenant à l'artiste)



 Mari et ses exceptionnels pancakes



 Esa

 Esa et Mari devant l'immense cheminée construite par Esa

Si vous rêvez de Finlande voilà l'endroit où dormir, se baigner, pêcher et rêver !



ESA HEISKANEN
HAKO APAJA "VILLAGE"
HAKOAPAJANTIE 50 
58900 RANTASALMI

hakoapaja@porosalmi.net

0400-939970/Mari(Majoitus ym)

LE SITE DE L'ARTISTE

ITE

(cliquer)

Pour Héléne 

MERCI Raija Kallioinen pour ton aide précieuse


Aucun commentaire: