Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

samedi 9 février 2019

HIROSHI TACHIBANA : ARTISTE JAPONAIS


Voici une nouvelle découverte facebookienne !


















HIROSHI TACHIBANA a accepté de répondre à mon questionnaire et mon indispensable traductrice a traduit ses réponses pour les Grigris :

D’où te vient ce désir de peindre ?
J'étais un garçon existentialiste, j'avais besoin de réalité et d'équilibre.

As-tu une formation artistique ?
J'ai suivi des études supérieures à l'université de Tokyo, au Japon. Ma peinture est devenue minimaliste. Et grâce à un échange universitaire, je suis allé à la Escuela Nacional de Pintura, Escultura y Grabado (école nationale de peinture, sculpture et gravure), '' La Esmeralda ''. Ma salle de classe était située en-dessous de la pièce utilisée par Frida Kahlo. Mes bases sont compliquées : zen, shintoïsme, maya, animisme, surréalisme, structuralisme français...

Comment et où travailles-tu ? As-tu un atelier d’artiste ? Quels matériaux utilises-tu ?
Je veux faire mon site web. Les peintres ne sont pas bons en business.
J'utilise de la peinture acrylique et le collage.

Quelle est ta vie en dehors de la peinture ? 
Je vis dans une grande ville portuaire nommée Kobe. Je travaille au port de façon irrégulière.

Y a-t-il des personnes qui ont marqué ta vie d’artiste ? Les membres de ta famille, tes amis, tes professeurs… ?
 Quand j'avais 16 ans, j'ai vu une exposition de Francis Bacon. J'ai décidé de devenir peintre. Le jour suivant, je me suis acheté beaucoup de peinture à l'huile noire.
En 2016, j'ai perdu mon frère ainé. Il était mon professeur d'agriculture, de chasse et de philosophie. J'ai senti les portes de la vie et de la mort s'ouvrir.

Quels sont tes projets ?
Le désir de retourner à l'animisme.

Quels sont tes rêves ?
Je souhaite que beaucoup de personnes ressentent la réalité dans mes peintures.

Qu’est-ce qui te fait avancer ?
Le manque ou l'excès. Et les cadeaux.

Qu’est ce qui te rend heureux ?
Quand j'ai trouvé un cadeau.

Qu’est ce qui te rend malheureux ?
Estimer la valeur de la Terre et la consommer. Continuer à construire la Tour de Babel.

Comment commences-tu un dessin  ?
Quand je ressens la réalité, je reçois une image. Une bonne image inclut oui plus non.

As-tu l’impression que la peinture c’est pour toujours ?
J'ai besoin de peindre pour vivre. Nous sommes vivants grâce aux cadeaux.






SUR FACEBOOK 

L'ARTISTE ET LES GRIGRIS

(cliquer)

2 commentaires:

FRANKIE PAIN a dit…

toujours aussi chic chouette magnifique bravo sophie et c'est tellement de sens
je t'embrasse très fort Frankie

Patrick Chabry a dit…

Tu es un immense artiste. .tes oeuvres me touchent profondément,tu nous donnes l'essentiel pour vivre et mourir.Bouleversant.Amities Patrick😊