Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

jeudi 3 janvier 2019

LES BRODERIES D'ISABELLE PULBY


Isabelle Pulby, traductrice attitrée des Grigris de Sophie, a plus d'une corde à son arc.
J'aimerais vous présenter aujourd'hui un bien étonnant travail qu'elle vient de réaliser 
sur un tee-shirt ... et pour accompagner ces photos un texte d'isabelle 















Ces 3 dernières années, j'ai lu plus de 200 romans, je me suis gorgée de mots.
Depuis 3 ans aussi, je souffre de douleurs chroniques, je me sens gorgée de maux.

Tous ces mots et ces maux accumulés ont soudain eu besoin de sortir. Comme j'aime broder depuis longtemps, j'ai eu envie d'écrire avec du fil. 
Je suis partie de la matière de ce T-shirt très longtemps porté, ces mêmes mots écrits sur du papier ou brodés sur un tissu neuf n'auraient pas le même poids pour moi.
J'ai donc écrit d'abord les mots bleus qui parlent de l'usure des tissus. Ce sont les maux du textile. 
Ensuite sont venus les mots rouges qui expriment les maux de nos tissus humains.
Pour finir, j'ai mélangé ces deux couleurs en une seule, pour écrire les réparations possibles de ces deux sortes de tissus. 
Ainsi sont nés les mots violets, porteurs de guérison de toutes ces blessures. 

Guidée par mon aiguille, je me suis amusée avec la forme et la taille des lettres, et l'orientation des mots, pour former une sorte de tableau de mots.
J'ai utilisé plusieurs tons de fils dans chaque couleur pour le plaisir des yeux. 
J'ai choisi des mots qui ont tous le même son final (é) pour créer une sorte de poème rimé, ou plutôt une multitude de poèmes selon l'ordre choisi pour la lecture.
Dans certains cas, des mots ayant un lien sémantique occupent une place proche sur le tissu. Dans d'autres cas, c'est la proximité phonétique qui les rapprochent. Enfin, certains mots sont juste posés au hasard.

Merci à V. pour le mot "fusé", merci à E. pour le mot "revitalisé" et la disposition éclatée de ce mot.


Merci Isabelle pour ta disponibilité, ta relecture quotidienne des Grigris et tes traductions

Aucun commentaire: