Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

mardi 11 janvier 2011

L'EGLISE DE TREHORENTEUC EN BRETAGNE



" Si vous passez dans le petit village de Tréhorenteuc, situé aux portes du Val sans retour , n'hésitez pas à visiter l'église. Vu de l'extérieur, c'est une église comme les autres mais elle cache en son sein, mille et un trésors.
Elle fut restaurée de 1942 à 1953 par l'abbé Gillard. Ici et là se mêlent chrétienté et paganisme.
A l'origine, l'église était dédiée à Saint Onenne mais elle est vite devenue "l'Eglise du Graal" et dès que vous passerez ses portes, vous comprendrez pourquoi.
Les symboles de plusieurs cultures se croisent. On en perd la tête de bonheur.
L'abbé Gillard y fait un remarquable travail, aidés de deux prisonniers allemands, qu'il fit sortir d'un camp.
On n'entre pas par hasard dans cette église. Un message nous y invite :"La porte est en-dedans". En-dedans de quoi, me direz-vous ? Et bien, c'est à vous de le découvrir. En visitant cette église, on fait un voyage dans le temps, dans le mythe arthurien, dans la religion chrétienne mais aussi en nous. Et ce doit être, ce que l'abbé Gillard a dû vouloir dire dans cette phrase. La porte est en chacun de nous et c'est à nous de la trouver!
Parmi toutes ses merveilles, on y voit inscrit le chiffre d'or, lorsque l'on entre par l'entrée principale. Sur le chemin de croix, on aperçoit Morgane la fée devant laquelle le Christ tombe. Chaque vitrail est une oeuvre d'art truffé de symboles et de références cachées. La franc-maçonnerie y a laissé des messages à qui sait les lire.
Les tableaux s'interpellent en s'opposant et en mélangeant le mythe arthurien et la Cène .
Bref, il y a tant de mystères dans cette église que je vous invite à prendre contact avec l'office du tourisme de Tréhorenteuc, qui organise de fantastiques visites guidées ".

1 commentaire:

jean jacques a dit…

Belle promenade dans un lieu ô combien envoutant et apaisant à la fois ,la forêt de Brocéliande où les druides se réunissent encore et toujours...