Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

vendredi 8 mars 2013

JEAN-CHRISTOPHE HANCHE EXPOSE A L'OPERA DE REIMS





















 " A l’occasion du 8 mars 2013, journée des droits de la Femme, et de la représentation de la pièce de Claire Renard « Orimita » à l’Opéra de Reims, le photographe Jean-Christophe Hanché exposera à l’Opéra de Reims jusqu'au 29 avril, une sélection de ses photographies de femmes, rencontrées au cours de ses reportages dans des pays en conflit ou en crise.

Point d’orgue de l’exposition, pour la première fois des photographies sont installées en vitrophanie sur toutes les vitres du péristyle de l’Opéra de façon à former une frise visible quel que soit le chemin des passants. Ces photographies sont là pour interpeller fortuitement les personnes sur cette condition féminine de par le monde et les confronter à notre quotidien souvent éloigné de ce genre de préoccupations.

Afghanistan, Irak, Libéria, Sierra-Léone, Guinée Conakry, Palestine, Kenya, Somalie, autant de pays et de contextes dans lesquels les femmes ont à supporter et à soutenir une organisation sociale complètement déstructurée, des cellules familiales éclatées, et des conditions de vies quotidiennes extrêmement difficiles et précaires.

 

A l’intérieur de l’Opéra, plusieurs tirages en grand et moyen formats situeront de façon individuelle et précise ces femmes rencontrées dans les reportages qu’il a réalisés qui sont des témoins particuliers d’une « condition féminine à géographie variable »."

On me tire par la manche ...


 Au mauvais endroit au mauvais moment ...



 Elle arrive ce jour là...




"Le mythe est révolu : les images ne changent pas, ou très rarement, le cours des choses. Ce qu’elles changent, par la subjectivité partagée, c’est le regard que nous portons sur le chaos. Reste à définir notre rôle en son sein."
Laurence Cornet 

"Le travail de Jean-Christophe Hanché s’inscrit ainsi dans la tradition humaniste du photojournalisme. Cela se traduit par un choix attentif de problématiques sur lesquelles il exerce un regard empathique en s’attachant toujours à la dimension humaine. Il y a chez lui une volonté de savoir qui est un besoin de comprendre. Une volonté de construire des récits, de développer des narrations qui sont autant de manières de permettre une compréhension du monde. Il s’est fait reconnaître par son travail sur les populations en difficulté et les réfugiés au Libéria, au Sierra Léone, au sud-Liban, en Palestine, en Somalie, au Kenya (Dadaab, le plus grand camp de réfugiés du monde), la guerre en Irak et en Afghanistan, ou encore les sans-papiers, les exclus de la société en France. Coup de cœur de la bourse du talent Kodak Picto en 2009 pour son reportage sur les migrants de Sangatte près de Calais, Jean-Christophe Hanché construit des images sensibles et lumineuses, à la frontière entre photographie documentaire et expression artistique. En parallèle, il mène des recherches personnelles plus esthétiques et intimistes sur différentes formes de photographies figuratives et non figuratives. Des parcours faits de juxtapositions d’images où des séquences narratives cohabitent avec des fragments isolés pour créer des visions énigmatiques et fécondes."
 Anne de la Giraudière


 "Car loin de toute tentative descriptive, il superpose à la capture de la réalité, une volonté esthétique : jeux graphiques décalés, conflits de clarté et d'ombres, sonorité des couleurs, grain des textures... Comme un rêve de pierre sculpté par la lumière, une fusion entre le réel et la chimère. Ainsi vont les images de Jean-Christophe Hanché. Dans un monde minéral où l'impalpable se manifeste, où l'immatériel devient présence charnelle, aux confins du visible et de l'invisible, ses photographies nous font passer de l'autre côté du miroir et semblent vouloir nous conduire au revers du temps."
  Anne de la Giraudiere


 
















LE TRAVAIL DE JEAN-CHRISTOPHE HANCHE NE DONNE PAS QU'A VOIR ... IL DONNE AUSSI A VIVRE, A PARTAGER   GRÂCE A DES TEXTES QUI ACCOMPAGNENT SES PHOTOS ...TÉMOIGNAGES POIGNANTS, IMAGES DOULOUREUSES MAIS TOUJOURS SUBLIMÉES ET BOULEVERSANTES  ...



1 commentaire:

soudoukou a dit…

Merci pour ce bel hommage, ces photos fortes en émotions, n'oublions pas ces femmes...