Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

dimanche 30 août 2015

DANIELLE LE BRICQUIR A LA GALERIE HOME'ART DE PERROS -GUIREC


J'ai bien des fois croisé son travail dans différentes galeries de France ( récemment dans le Vieux Lille) mais cet été j'ai rencontré DANIELLE LE BRICQUIR chez elle dans sa maison-galerie bretonne ....








"Après quatre ans de pause, en raison d'une intense activité artistique, la galerie Home'art rouvre ses portes. Un espace de 100 m² intégralement dédié à Danielle Le Bricquir et à son oeuvre. Sociétaire du salon d'automne, commissaire de l'exposition Échappée belle qui sied actuellement à la maison des Traouïéro, l'artiste propose quatre expositions à travers la Bretagne durant tout l'été. Les visiteurs pourront ainsi admirer ses oeuvres à Pleyber-Christ, à la salle Anne-de-Bretagne, jusqu'au 30 août ; à Brest, au Crédit-Mutuel Arkéa du Relecq-Kerhuon, jusqu'au 3 septembre ; à Dinard, à la galerie Totem, jusqu'au 15 août, mais aussi et surtout dans sa propre galerie, jusqu'au 2 septembre. Peinture à l'huile, sculpture en bois et bas-reliefs en tôle peinte s'offrent au regard du visiteur. Danielle Le Bricquir trouve son inspiration dans l'univers des chevaliers de la table ronde, des rois Arthur et Gradlon. Les animaux y tiennent une grande place et habillent les toiles, les sculptures. Parmi les dernières oeuvres réalisées par l'artiste, une série en noir et blanc."



 





 

"Je peins à l'huile, fidèle à son odeur et à la lenteur des séchages. Une lenteur qui laisse du temps à la méditation. Qui offre également du temps à mes improvisations poétiques, telles des rhizomes surgissant, inattendues et cependant familières, capables de susciter les émotions du spectateur qui ne retient d'un tableau que ce qu'il y met."




 


 




 « Mon style évolue. Autrefois, il était plus violent. Aujourd’hui, la toile devient un territoire de méditation. » Son inspiration, elle la puise dans les contes et légendes des pays qu’elle visite, mêlés de mythes celtiques. New-York, Kyoto, Séoul, Le Caire, Sao Paulo... cette voyageuse expose aux quatre coins du monde, sans oublier sa Bretagne. « Ce que j’aime dans une toile, c’est qu’elle me construit. »





" Je rends visible ce qui ne l'est pas.
Dans ma peinture, l'imagination, la métamorphose des formes et l'amour de la couleur célèbrent une fête baroque, un hymne à la vie très personnel.

Œuvre de fiction, j'y convoque la magie de mon enfance, telle une force de libération que j'associe à la nostalgie de mes origines et aux contes celtes, dont les images se mêlent aux visions de lointaines cultures.

Je suis allée à la rencontre de ces cultures au Mexique, au Kenya, en Chine, au Japon, en Nouvelle Calédonie, au Vanuatu.
C'est ainsi que les grands mythes traversent mon travail figuratif.

Quant à l'humour, il n'est jamais loin. Il traduit une révolte face à notre destin.
Mais qui est dupe ? L'attrait du merveilleux et la poésie de mon univers masquent les envers de ma propre réalité et - telle une mise à distance - je chante la berceuse qui panse les plaies du monde.
Au pays d'Alice, que voit-on derrière le miroir ?"











"Danielle LE BRICQUIR est sociétaire du Salon d'Automne, avec lequel elle expose depuis vingt ans. Elle a participé à toutes les grandes manifestations internationales de ce prestigieux Salon, qu'elle représente actuellement aux Etats Unis.
Elle a été l’invitée d’honneur du Lycée Français de New York.
L’art singulier, conceptualisé par Dubuffet et réalisé par lui-même et son ami Chaissac, est devenu l’une des composantes de l’art contemporain, au même titre que l’art brut.
Danielle Le Bricquir est l'un des chefs de file de cette forme d’art qu'elle a fait entrer au Salon d’Automne et qu'elle a présenté dans de grands salons internationaux, au Japon, en Turquie, en Corée.
En 2014, elle a reçu le prix de peinture de la Biennale d’Art et Littérature du Caire.
Spécialiste du mouvement COBRA, elle a soutenu une thèse : “Le groupe pictural COBRA et l’écriture”, publiée aux éditions du Septentrion.
Sa peinture singulière nous entraîne dans son univers heureux, où les mythes et les légendes de lointains pays enjambent le temps et l'espace et s'invitent dans ses toiles avec humour et poésie.
Danielle Le Bricquir vit entre Paris et la Bretagne où elle a installé son atelier."





( cliquer sur le lien)

 Galerie Home'art, 9, route de Kervélégan,
 ouvert tous les jours sauf le mercredi, de 16 h à 19 h 30.


Et cet ouvrage qui vient de paraître ....


Ce beau livre comprend une centaine de reproductions des œuvres de Danielle Le Bricquir. On y trouve également des textes des critiques d’art Frédéric-Charles Baitinger, Iléana Cornea, Patrick 
Le Fur et Célian de Préval.

Pour Françoise et Simon ...


Aucun commentaire: