Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

mercredi 28 septembre 2016

CHARLOTTE MASSIP A CORDES SUR CIEL " ENTRE CORPS ET CIEL'

 

"Il faut porter du chaos en soi pour accoucher d'une étoile qui danse", c'est cette phrase de Nietzsche que CHARLOTTE MASSIP  a choisi en exergue de son site et qui revient de façon récurrente dans ses entretiens. 

CHARLOTTE MASSIP est une artiste d'une grande richesse, d'une belle inventivité  et c'est avec bonheur que nous avons découvert, au rez de chaussée du Musée de Cordes sur Ciel, ses œuvres de petits et de très grands formats , ses boites lumineuses et ses plaques de cuivre incisées, mordues, imprimées et rehaussées parfois d'aquarelles.
 Les gravures de CHARLOTTE MASSIP sont des réinterprétations des tableaux du maître andalou du Siècle d’Or espagnol Francisco de Zurbarán (1598-1664), contemporain de Vélasquez. Mais elle tend vers d'autres sphères, d'autres fantaisies que son hommage aux femmes martyres...Elle aimerait que l'on sente  dans l'entrelacs de ses détails " la joie de la vie, entre ciel et mer..."

Un film aussi présente, subtilement son travail et ses recherches .  

Un ami de Charlotte a écrit : «Si vous avez le cœur en vadrouille et les yeux assoiffés du VOIR grand, de la curiosité à revendre... Alors laissez-vous guider par la raison de vos pas. Ils vous mèneront à Cordes sur Ciel, vers cette artiste aux multiples facettes dont on ne sait par quel bout prendre le bout de ces œuvres... Je dirais d'abord  par les sentiments, par la douceur, la sensibilité... Laissez-vous guider l'âme, prenez contact avec l'humain... »


 















Quelques détails ...




 
 

Des visuels trouvés sur le site de l'artiste ....


 

 



Et cette biographie donnée par l'artiste  :

Née en décembre 1971 de parents complémentaires aux cœurs délicieux.
Enfance dans des espaces particuliers et accrochée dans la nacelle d’un aéronef. Découvertes et Rencontres en milieu Livresque, dans les rues Parisiennes et lors d’escapades avec sac à dos.
Liberté d’expressions des SurréAlistes (A.Breton, G.BataiLLe, G .de Chirico, M.Ernst…) L’éléGance des cubistes (G.Braque), un personnage « accompagnant » un autre, une écriture « pointant » une autre… des vies pleines et sensibles offertes.
Traces et aquarelles mes Croq’cafés et Carnets de voyage. Des portes d’école s’ouvrirent, celles de l’Ecole Estienne, celles des Arts Décoratifs de Strasbourg.
Elle ramasse, déchire, colle mes trompe-Oeil, une sorte d’écriture automatique pour s’émerveiller.
A 21 ans, elle s’embarque sur un gréement âgé de 180 années pour un autre équilibre: Cartes postales.
Retour à Paris dans un atelier la porte ouverte, elle plonge des années durant dans l’incision, la morsure et commence ses anatomies: les disséqués.
La trentaine finissant, deux petits garçons lui donnent la main.
Émerveillement de jouer à nouveau et devoirs matériels, naïveté s’estompant pour l’autre lucidité « du grandir vrai ».
 "Il faudrait avoir deux vies : une pour apprendre, l’autre pour faire" lui soufflait sa grande amie Nicole L (qui manque définitivement à ses jours).
Construction « d’une maison –port » dans le Gers, sans mer à ses pieds mais sait-on jamais !
Mais pour sûr, l’Espérance en l’imaginaire, la beauté, la Liberté qui prend cOrps : s’aimantant, s’entremêlant et s’alimentant avec vous.
"Il faut porter du chaos en soi pour accoucher d’une étoile qui danse." Résonances du Zarathoustra de Nietzsche qui me rassurent.
Tant de pages qui m’ont éveillées, recentrées : M.Duras, F.Dostoïevski, G.Steinbeck, M. Boulgakov, A.Laude, F.Pessoa, H.Bellmer, H.Crews, et toutes celles qui m’attendent, partout, car « Tout est dans tout ».


CHARLOTTE MASSIP est aussi l'auteur de  collages  ....



 


 

 


LE SITE DE CHARLOTTE MASSIP 

LE SITE DU MUSÉE 

(cliquer)

MAISON DU GRAND FAUCONNIER 

Exposition jusqu' au 6 octobre, tous les jours sauf le mardi.
De 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h
Entrée libre


05 63 56 14 79

2 commentaires:

Philippe Carcaly a dit…

Merci de m'avoir fait découvrir quelques oeuvres de Charlotte Massip. Superbe, comme souvent (mais je crois vous l'avoir déjà dit).

Charlotte Massip a dit…

Oups ce bon soLeil dans la plume de Sophie que je découvre .
Merci de ta poésie à toi aussi.
Pour info, en continuité à cette biographie ébauchée il y a quelques années, les deux bonhommes de mon coeur sont en fin de leurs premières décennies et cette terre gersoise reste "un ciel bien gris" car je vis la tristesse de la séparation d'un enfant!
Je découvre Bordeaux désormais et son large quai bien animé où il fait bon vivre me semble t'il où je me suis installée depuis cet été (après Madrid et Paris), si vos pas vous y mènent je serai ravie de vous recevoir à la maison.
tel: 0610372827