Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

mercredi 16 novembre 2016

LES DESSINS D'ADITI LAGO


AMIS GALERISTES, AMIS COLLECTIONNEURS  VOICI LES DERNIÈRES ŒUVRES D'ADITI LAGO !





















JULIE a écrit un trés beau texte sur ADITI LAGO, elle a comme moi découvert l'artiste sur Facebook et ce fut pour elle aussi une magnifique découverte  :

« Soy la mayor de cuatro hermanos. Tengo una hija de 21 años. Vivo en una ciudad pequeña a una hora de Barcelona. »
Ça sonne comme le début d’une histoire.
Et ça tombe bien, j’adore les histoires.
Il était une fois une artiste espagnole dont l’œuvre, intense et singulière, me bouleversa.
C’est lors d’un voyage en Inde que la jeune femme reçut le surnom d’Aditi. Aditi, la déesse-mère, la bienfaisante, la non liée, la libre.
Aditi est tout à la fois. Elle est la somme de tous les dieux.
Aditi Lago vit dans une petite ville, à une heure de route de Barcelone, loin de la foule et de l’agitation.
Aujourd’hui, elle se consacre entièrement à la peinture qu’elle promeut via les réseaux sociaux, principalement Facebook et Instagram.
Aditi Lago déteste les étiquettes. Son œuvre me rappelle pourtant celle des Surréalistes. Celle des artistes d’Art Brut également. Le côté organique de ses créatures, mi humaines mi animales, me renvoie à Gaudí. Les motifs géométriques répétés à Gustav Klimt. Les signes et symboles à l’art aborigène d’Australie. Le caractère onirique de l’ensemble à Leonora Carrington (…)
Bien entendu, on est tenté d’analyser ses œuvres. Le serpent, l’ombre rougeoyante, les sexes proéminents, les regards doux, la maternité, etc.
Aditi Lago, elle, préfère éviter toute interprétation. Elle crée par nécessité, guidée par sa seule intuition. Elle exprime ce qui vient à elle, naturellement.
Les êtres qui prennent vie dans ses œuvres sont des parties d’elle-même. Elle les accueille avec bienveillance, sans jugement. Que nous les appelions « monstres » ou « démons » lui importe peu. Elle les perçoit autrement, comme faisant partie d’un Tout.
Chaque œuvre d’Aditi Lago raconte une histoire. Une histoire teintée de blanc pour la pureté et de noir pour le néant. Son rouge est-il celui de la passion, de la sensualité, du désir, de la colère, de l’animalité …. ? Nous ne le saurons jamais. Et c’est tout aussi bien ainsi.
Laissez-vous séduire par la poésie, l’univers énigmatique et les êtres hybrides d’Aditi Lago.
Une artiste à la sincérité et à la sensibilité désarmante."

 Si vous êtes intéressé par l'étonnant travail d'ADITI LAGO vous pouvez la contacter : aditi-sunny@hotmail.com



LE SITE DE L'ARTISTE 

GALERIA FUCARES

SUR FACEBOOK 

ADITI LAGO ET LES GRIGRIS DE SOPHIE

LE BLOG DE JULIE


(cliquer)


Aucun commentaire: