Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

dimanche 21 juin 2020

LES AMABIES DE SOPHIE VUES PAR ANOUK RUDIGOZ



Me voici sur le point de parler de Sophie sur son propre blog. De temps en temps, elle me laisse carte blanche pour parler à ma façon d'un artiste qui me tient à coeur, c'est ainsi que j'ai déjà pu m'exprimer ici sur Nabarus, Patba58 et bientôt d'autres artistes. 

Amabié.

Avec le confinement est apparue l'Amabié, cette fameuse sirène japonaise à trois queues dont l'image est supposée éloigner les fléaux et qui a surgi, logiquement, lors de la crise du coronavirus.
Chacune sur sa page Facebook et sans se concerter, Sophie et son amie Christine Magne ont proposé à leurs amis artistes de créer sur le thème de l'Amabié. Ce thème a suscité beaucoup d'enthousiasme (et la ruine pour de petits collectionneurs tels que moi, merci Sophie !). Depuis le mois de mars, nous avons vu passer beaucoup de créatures à trois queues de tous poils, magiques, extravagantes, fantastiques, parfois cocasses, comiques... certains artistes qu'on connaissait peu se sont révélés avec ce thème (je pense à Gilles Lizanet par exemple). D'autres comme Thierry Lambert ou Hélène Lagnieu ont prouvé qu'ils étaient des maîtres en s'emparant avec brio du thème japonais et en déclinant leur version de la créature au fil des semaines.




 
Les Amabiés de Sophie.

Puis soudain sont apparues d'adorables petites créatures peintes sur des galets. D'emblée identifiables par leurs codes bien précis : un corps féminin composé d'une sorte de robe à pois se terminant en nageoires, bec de perroquet et longs cheveux ondulés, dotées parfois de bras, parfois d’ailes. Mais surtout ces petites créatures ont en commun une allure et plus encore, une intention.
Car les Amabiés de Sophie sont investies d'une mission : nous protéger, avec modestie et sérieux. Elles ont cette bienveillante allure, cette silhouette élancée (lancée, même, lancée vers un but) ; elles sont touchantes,un brin naïves mais surtout très affairées : elles sont "en route", volant de tout leur cœur vers leur mission humanitaire.



J’ai l’habitude de regarder de l’art, surtout de l’art singulier, et je trouve que les Amabiés de Sophie font mouche : elles activent mon imaginaire. J’aime leur douceur discrète et leur détermination à se téléporter vers nos petites misères afin de nous en débarrasser.



Sur la grande quantité d’Amabiés regardées depuis plus de trois mois, j’en ai vu assez peu qui semblent aussi motivées que celles de Sophie.  Petits talismans ailés, petits grigris bien intentionnés, petite armée mandatée, elles sont nées pour nous protéger. D’ailleurs si on a la chance de passer chez Sophie (dans la maison magique, écrin merveilleux de mille trésors artistiques), on repart avec un galet Amabié de son choix… et s’il y a quelque chose de particulier à terrasser (comme une maladie, un souci, un problème) Sophie l’écrit au dos du galet pour renforcer l’intention magique.
Il y a de l’art et du cœur dans ces petites choses…

J’ai voulu faire ce petit article pour que les Amabiés de Sophie soient aussi présentes sur son blog : elles le méritent ! Sophie regrette souvent de ne pas être artiste… et si elle se trompait ? C’est vraiment ce dont nous persuadent ses Amabiés !




224 AMABIES SONT EN VENTE ICI



(cliquer)

Anouk a non seulement trouvé ma maison bretonne mais elle a la gentillesse d'aimer mes Amabiés !
J'ai une grande belle chance.
Merci Anouk pour tout cela !


Aucun commentaire: